•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Liste d'attente en garderie : un guichet unique dès juin 2014

La ministre québécoise de la Famille, Nicole Léger

Radio-Canada

Québec souhaite faciliter le processus d'obtention d'une place en garderie pour les parents de jeunes enfants à la recherche d'un service de garde à 7 $. La ministre de la Famille, Nicole Léger, a annoncé, jeudi, la création d'un guichet unique pour gérer l'ensemble des demandes des parents de la province.

« Actuellement, les parents doivent cogner à plusieurs portes afin d'avoir une place pour leur enfant », a indiqué Mme Léger, en conférence de presse à Longueuil. Elle souhaite ainsi mettre un terme aux nombreuses démarches que les parents doivent faire afin de s'assurer que leur enfant obtienne une place dans un service de garde. Le guichet unique permettra aux parents d'inscrire leurs enfants à un seul endroit en ayant l'assurance qu'ils seront avisés des places disponibles dans les centres de la petite enfance (CPE) et dans les garderies privées subventionnées. Il leur simplifiera également la vie en cas de déménagement.

Le guichet unique deviendra la seule porte d'entrée pour les services de garde à 7 $.

Nicole Léger

L'inscription sera gratuite pour les parents qui pourront également accéder à leur dossier pour suivre l'état de leur demande.

Les CPE et les garderies privées subventionnées devront obligatoirement adhérer au guichet unique, facilitant la tâche des parents. La ministre déplore que seulement le tiers des services de garde soient présentement inscrits sur les listes régionales. À l'heure actuelle, les CPE et les garderies privées subventionnées ne sont pas obligés de s'inscrire aux différentes listes existantes. Les garderies privées ne sont pas non plus tenues d'y avoir recours.

L'opération permettra également d'obtenir un portrait global plus juste de la situation des services de garde de la province. La liste centralisée permettra donc au gouvernement d'évaluer avec plus d'exactitude quels sont les besoins dans les différentes régions du Québec.

La ministre Léger a, par le fait même, lancé un appel de propositions pour la gestion de la liste d'attente. Le guichet unique sera ainsi confié à un organisme neutre qui aura pour tâche d'intégrer :

  • Les données des guichets régionaux;
  • Les listes d'attente des parents qui ne sont pas inscrits à l'un ou l'autre des guichets régionaux;
  • La liste des parents qui s'inscriront au futur guichet unique.

L'appel de propositions prendra fin le 15 novembre prochain et l'organisme sera choisi en décembre. Les parents pourront s'inscrire sur la nouvelle liste d'attente unifiée dès le mois de juin 2014, selon la ministre.

Le guichet unique vise à remplacer les deux grands systèmes qui sont présentement en place : le Bureau d'inscription sur une liste d'attente centralisée (BILA) qui couvre plusieurs régions, dont celles de Québec et de l'Estrie, et le système Enfance famille qui a été instauré pour servir les parents sur l'île de Montréal. Laval a également son système, baptisé Mon Enfant.

Clarifier les critères d'admission

Sans le dire ouvertement, le gouvernement souhaite aussi clarifier les critères de chacune des institutions. Une source bien au fait du dossier indique que « dans certains cas, il existe des iniquités, des passe-droits qui profitent à ceux qui connaissent les gestionnaires ou pour ceux qui font partie des conseils d'administration ». Même des critères comme la fratrie sont interprétés différemment d'une institution à une autre.

Certains gestionnaires de garderies privées indiquent sous le couvert de l'anonymat qu'elles vont s'opposer à la création d'un guichet unique. Une source bien au fait du dossier pense que le gouvernement va ainsi « priver les parents d'une certaine marge de manoeuvre ». De plus certains pensent que le gouvernement devrait investir dans la création de nouvelles places plutôt que dans un outil bureaucratique.

Avec des informations de Davide Gentile (Nouvelle fenêtre)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique provinciale

Politique