•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La magie s'installe à Québec

L'illusionniste Simon Pérusse après son évasion à la Houdini

L'illusionniste Simon Pérusse après son évasion à la Houdini

Radio-Canada

Le Festival de magie de Québec a voulu frapper un grand coup cette année pour son ouverture, samedi midi. L'organisation a préparé un numéro spectaculaire digne des plus grands magiciens : une évasion à la Houdini.

Sur le parvis de l'église Saint-Roch, l'illusionniste Simon Pérusse a été hissé par les pieds à près de 10 mètres du sol à l'aide d'une grue. Il a eu moins de trois minutes pour se libérer. De plus, la corde qui le tenait était en feu.

« Lorsque je me fais attacher, je dois faire de l'amplitude musculaire, faire monter mon pouls cardiaque au maximum, et lorsque je suis rendu en haut, la tête en bas avec la corde en feu, il faut que j'oublie tout ça, que je descende mon pouls cardiaque », a-t-il expliqué.

Le numéro a visiblement plu aux spectateurs, dont Jean Simon. « J'ai été très surpris quand la corde a cassé. J'ai eu peur pour lui, pour vrai. Ça fait que c'est un très bon numéro ! »

Avec ce numéro, le Festival de magie, qui est encore jeune, voulait marquer un grand coup. Les organisateurs ont bon espoir que l'événement continuera de grandir.

« Ça s'est parlé, même à travers le monde. Déjà, lors de la première année, on a un japonais qui est parti du Japon pour venir ici, on a aussi des gens de la Louisiane », a souligné la présidente du festival, Renée-Claude Auclair.

Le Festival s'est doté d'un volet international avec un concours où les meilleurs magiciens, jeunes et adultes, s'affrontent. De plus, des activités pour les plus jeunes sont offertes gratuitement.

L'an dernier, les organisateurs ont accueilli 7000 visiteurs. Cette année, ils espèrent en attirer le double. L'événement se poursuit jusqu'à lundi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Arts