•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Victoriaville désire devenir la plaque tournante du vélo de montagne au Québec

Le vélo-parc de Victoriaville

Photo : Ville de Victoriaville

Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Plus de 200 000 $ ont été investis au mont Arthabaska à Victoriaville pour réaménager les 14 km de sentiers et construire un vélo-parc, un concept unique au Québec.

Réalisés au coût de 221 747 $, les travaux visaient à rehausser, étendre ou corriger les sentiers existants. Des travaux de drainage et de surfaçage ont été nécessaires pour rendre conformes et durables les sentiers. Ces travaux ont aussi permis de prolonger l'accès aux sentiers trop souvent impraticables en raison de trous d'eau ou de racines jugées dangereuses. Un sentier destiné aux débutants a aussi été ajouté. 

Le nouveau vélo-parc a été intégré au pied du mont Arthabaska, près de l'embouchure de la rue Girouard. Ces nouveaux modules proposent un parcours en boucles permettant aux utilisateurs d'utiliser des modules d'habileté composés de bois et de roches simulant les obstacles qui se retrouvent naturellement dans les sentiers.

Le ministre délégué au Tourisme, Pascal Bérubé, la présidente de la Conférence régionale des élus du Centre-du-Québec, Francine Ruest-Jutras et le maire de Victoriaville, Alain Rayes étaient sur place lors de l'inauguration officielle jeudi. 

« Le parc du Mont-Arthabaska offre un riche potentiel que le conseil municipal a décidé de développer pour en faire un attrait majeur pour les amateurs de vélo de montagne d'ici, mais également de l'ensemble du Québec. Unique au Centre-du-Québec, ce projet de développement servira des événements tels le Grand Défi tout en maintenant cette volonté d'encourager les saines habitudes de vie », a indiqué le maire de Victoriaville, Alain Rayes.

Le mont Arthabaska accueille chaque année plusieurs milliers de visiteurs. Son parc propose 10 km de sentiers pédestre et plus de 14 km de sentier de vélo de montagne. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !