•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Terre-Neuve-et-Labrador compte le plus grand nombre d'emplois vacants au pays

Saint-Jean à Terre-Neuve

La ville de Saint-Jean, à Terre-Neuve (archives).

Radio-Canada

Terre-Neuve-et-Labrador figure parmi les provinces où il y a le plus d'emplois disponibles.

Les plus récents chiffres de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante révèlent que les postes à pourvoir atteignent 3 % dans la province.

L'économie du pétrole est en grande partie responsable.

« À Terre-Neuve, on sait que c'est une province pétrolière, le taux de postes vacants va avoir tendance à augmenter quand ça va mieux d'un point de vue économique », explique Simon Gaudreault, économiste à la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante.

Avec un taux de 3 %, Terre-Neuve se classe juste derrière l'Alberta et la Saskatchewan.

Le nombre d'emplois vacants a légèrement diminué dans l'ensemble du pays, mais les entreprises, particulièrement les petites, éprouvent toujours de la difficulté à recruter du personnel.

Quand l'économie va bien, les gens se placent plus facilement et la tâche des recruteurs devient plus grande, explique Simon Gaudreault.

Les petites entreprises, surtout, font face à une pénurie de candidats.

« Lorsqu'on a un marché du travail qui est très compétitif, ça va avoir tendance à faire augmenter les exigences des bons candidats », souligne M. Gaudreault.

La réalité du marché du travail est tout autre dans les Maritimes, qui affichent le plus bas taux de postes à pourvoir au pays.

Le nombre d'emplois disponibles est normalement en relation inverse avec le taux de chômage.

Acadie

Société