•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sécurité ferroviaire : pas facile d'avoir de l'information... même lorsqu'on est mairesse

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Vous êtes maire? Vous voulez connaître l'état du réseau ferroviaire dans votre municipalité? Comme tout citoyen, vous aurez à faire une demande d'accès à l'information, a révélé jeudi la mairesse de Magog, Vicky May Hamm, en entrevue à l'émission 24 heures en 60 minutes.

C'est lorsqu'elle a voulu consulter le rapport d'inspection des voies à Magog que la mairesse a reçu cette réponse du gouvernement fédéral. Elle a donc fait une demande d'accès, tout comme la Ville de Sherbrooke, d'ailleurs.

C'est maintenant qu'on se rend compte que nous ne sommes pas considérés comme des partenaires à part entière.

La mairesse de Magog, Vicky May Hamm

« On ne veut pas apprendre des bribes par les nouvelles, on veut être assis à table avec les deux paliers de gouvernement, a expliqué la mairesse Hamm. Quand on est partenaire, l'information nous vient sans qu'on ait à demander l'accès à l'information. »

Pour être en mesure de mettre à jour le plan de mesures d'urgence de sa municipalité, la mairesse réclame de connaître le résultat de l'inspection des voies, les plans d'opération des trains qui y circulent ainsi que les produits qu'ils transportent.

Pour le moment, Ottawa s'est contenté de signaler que trois sections problématiques avaient été trouvées lors de l'inspection réalisée à Magog, sans plus de précisions.

La mairesse Hamm souhaite que les réparations nécessaires se fassent rapidement, puisque les entreprises de la région ont besoin de recevoir leurs matières premières et de livrer leurs produits finis. La question du transport de matières dangereuses devra être discutée par la suite, ajoute-t-elle.

Elle souligne que des compagnies sont prêtes à prendre le relais de la Montreal, Maine & Atlantic Railway (MMA), impliquée dans la catastrophe ferroviaire de Lac-Mégantic, qui a fait 47 morts et causé des dégâts matériels et écologiques considérables.

« On n'a pas besoin de MMA, mais on a besoin de la desserte ferroviaire, on a besoin que ça se fasse en toute sécurité, et nos entreprises en ont besoin », résume la mairesse de Magog, citant le préfet de la MRC du Granit.

Dans un rapport rendu public jeudi, un comité du Sénat demande au gouvernement de Stephen Harper de procéder à une révision majeure et indépendante des normes et pratiques de sécurité en matière de transport de matières dangereuses au Canada.

Même si l'étude du Sénat sur le transport sécuritaire d'hydrocarbures par oléoducs, navires pétroliers et wagons-citernes a été lancée en novembre dernier et que les audiences ont pris fin le 20 juin, le rapport tient compte de la tragédie de Lac-Mégantic, survenue le 6 juillet.

https://ici.radio-canada.ca/sujet/lac-megantic Consultez notre section spéciale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !