•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marijuana : Ottawa rejette l'idée de contravention

Fumeur de  marijuana

Fumeur de marijuana

Photo : La Presse canadienne / © Kevin Frayer

Radio-Canada

La proposition de remettre une simple contravention aux personnes arrêtées en possession de marijuana, formulée par l'Association canadienne de chefs de police mardi, a été rejetée mercredi par le ministre fédéral de la Justice Peter Mackay.

« Nous ne sommes pas déçus, nous savons que ce genre de proposition nécessite des études », indique Jim Chu, président de l'Association canadienne des chefs de police.

L'association estime que les contraventions seraient un moyen de dissuasion plus efficace que le dépôt d'accusations criminelles.

Pour le professeur de l'Université de Montréal et spécialiste en toxicomanie Jean-Sébastien Fallu, cet argument qui pourrait avoir un effet pervers.

« Donner une simple contravention, c'est très rapide pour les policiers. Avec un tel changement, le nombre de contraventions va nécessairement augmenter », estime le professeur.

Il ajoute que le Canada devrait suivre l'exemple du Portugal, où l'ensemble des drogues y ont été décriminalisées en 2000.

« Quelqu'un qui serait interpellé doit passer devant une commission et son cas est évalué par un juriste, un avocat et un psychologue. On décide ensuite si on impose un traitement ou une amende », explique M. Fallu.

Le gouvernement Harper a réitéré son refus de dépénaliser et de légaliser la marijuana. De tels changements constitueraient un « danger » pour les Canadiens croit le gouvernement fédéral.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario

Politique fédérale