•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec demande à Ottawa d'empêcher la venue de prédicateurs radicaux à Montréal

La ministre Agnès Maltais
La ministre Agnès Maltais

La ministre québécoise responsable de la Condition féminine, Agnès Maltais, a demandé à son homologue fédérale, Kelly Leich, d'empêcher des prédicateurs radicaux musulmans de prêcher à Montréal.

Il s'agit entre autres de Nader Abou Anas et de Farid Mounir, deux prédicateurs qui prêchent dans la région parisienne, en France.

Les deux hommes doivent intervenir au palais des congrès à Montréal en septembre à l'invitation du « Collectif 1dépendance », un organisme qui dit regrouper de « jeunes musulmans montréalais ».

Dans sa lettre envoyée à Mme Kelly, la ministre Maltais estime que « ces prédicateurs véhiculent des valeurs qui vont totalement à l'encontre des principes d'égalité entre les hommes et les femmes au Québec ».

Mme Maltais rappelle qu'en octobre 2011, l'Assemblée nationale avait adopté à l'unanimité une motion exigeant d'Ottawa « qu'il refuse l'entrée au Canada à deux individus considérant leurs propos homophobes et leur discours banalisant la violence envers les femmes ».

La ministre estime que, par leur caractère rétrograde, les conférences programmées « n'ont pas plus leur place dans notre société que celles de l'automne 2011 ».

Mme Maltais conclut sa missive en demandant à la ministre de « prendre les mesures nécessaires pour éviter la propagation de propos inacceptables pour les femmes du Québec ».

1ndépendance 

Le collectif 1indépendance se présente sur son site comme un regroupement de jeunes musulmans qui déplore « le retard de la communauté [musulmane, NDLR] quant à la transmission du savoir islamique en français aux francophones ».

Le site al-kanz.org qui présente les conférenciers comme étant des prédicateurs « du juste milieu : loin de ce modernisme qui vise, en vain, à attirer les foules tout en vidant l'islam de sa substance, notamment de la sunna [tradition du prophète], et de cet extrémisme sectaire qui voue en enfer la quasi-totalité des êtres humains, musulmans compris ».

Toujours selon le site, les prédicateurs apportent « les clés pour vivre son islam aujourd'hui de façon apaisée tout en respectant l'enseignement du prophète et la parole d'Allah ».

Sur le site Dourous.net, Nader Abou Anas, 30 ans, est présenté comme le président de l'Association D'clic qui offre l'apprentissage de l'islam et des voyages culturels ou religieux, ainsi que des tournois sportifs et des repas communautaires.

M. Abou Anas aurait suivi six ans d'enseignement de l'arabe et des sciences religieuses à Paris.

Ses prêches sont disponibles sur le site Dourous.net.

Farid Mounir est le président du Centre socioculturel de Longjumeau en France. Ce centre dispense des conférences et des cours religieux dans la région parisienne.

Croyances et religions

Politique