•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Georges St-Pierre s'associe à l'entreprise Royer de Lac-Drolet

Georges St-Pierre, from Montreal, celebrates after defeating Josh Koscheck, from Waynesburg, PA., with a unanimous decision to retain his welterweight title at UFC 124 Sunday, December 12, 2010. MPs have passed a Senate bill that will make mixed martial arts and other combative sports legal.

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

Radio-Canada

Un fabricant de bottes et de souliers de travail de Lac-Drolet, Royer, s'est associé au champion du monde de combat ultime (UFC) Georges St-Pierre, qui devient ainsi le porte-parole de l'entreprise.

Depuis quatre ou cinq ans, les ventes de Royer ont connu une augmentation au Canada. Par contre, la notoriété entourant la marque n'est pas au rendez-vous. Selon le directeur du marketing de l'entreprise, Patrick Gaudreau, la façon la plus simple et efficace d'augmenter cette notoriété est de passer par un porte-parole qui partage les mêmes valeurs. 

Les négociations ont été longues et ardues pour arriver à une entente, mais Georges St-Pierre s'est engagé pour deux ans auprès de l'entreprise de la région du granit. « Il nous fait un rabais, un prix d'ami parce que nous sommes une entreprise du Québec. L'entente prend quand même une bonne partie du budget », a expliqué M. Gaudreau.

Une campagne de publicité qui mettra en vedette le célèbre sportif rendra hommage « aux travailleurs, aux bâtisseurs du quotidien, à ceux qui se lèvent chaque matin et qui mettent leur coeur à l'ouvrage », souligne-t-il. 

Bien que la campagne vise principalement les travailleurs canadiens et ait pour but de permettre à la marque de devenir la numéro un au Canada, les dirigeants de Royer s'attendent à avoir des retombées mondiales. « Georges St-Pierre a 4 millions d'abonnés sur Twitter. Le monde est à notre portée », croit Patrick Gaudreau. 

Georges St-Pierre est actuellement champion du monde des poids mi-moyens de l'Ultimate Fighting Championship.

Georges St-Pierre s'associe à l'entreprise Royer de Lac-Drolet

Estrie

Justice et faits divers