•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Difficile de maintenir un service d'urgence dans les régions rurales 

Dossier d'un médecin

Photo : iStockphoto

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Plusieurs petites communautés du Manitoba ont de la difficulté à maintenir un service d'urgence médicale, surtout l'été. Dans certains cas, des municipalités se partagent les médecins, une situation qui peut porter à confusion pour les patients.

À Carberry, dans l'ouest de la province, l'urgence est fermée un week-end sur deux. L'autre week-end, le médecin est à Glenborro, à 30 minutes de voiture de Carberry.

Partout dans le Manitoba rural, de Killarney à Vita en passant par Pine Falls, des pénuries de médecin forcent la fermeture des services d'urgence.

La critique de l'opposition en matière de santé, Cameron Friesen, dénonce cette situation. « On a de plus en plus d'inquiétudes concernant la viabilité des services d'urgences dans la province », dit-elle.

Selon la ministre de la Santé, Theresa Oswald, le problème est le recrutement de médecins. « Partout au Canada, c'est un défi de recruter des médecins pour les régions rurales », souligne-t-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !