•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fuites de bitume : restauration du site Primrose à Cold Lake

Le président de CNRL, Steve Laut, et certains de ses employés, le 8 août 2013, lors de la tournée médiatique du site Primrose.

Le président de CNRL, Steve Laut, et certains de ses employés, le 8 août 2013, lors de la tournée médiatique du site Primrose.

Photo : Geneviève Normand/Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Plus de deux mois après les fuites de bitume survenues près de Cold Lake, le président de Canadian Natural Resources Limited (CNRL), Steve Laut, a admis lors d'une tournée médiatique du site Primrose, que son entreprise aurait dû mieux communiquer avec le public.

Environ 200 travailleurs de l'entreprise calgarienne s'affairent toujours à nettoyer et restaurer le site où quatre fuites de bitume se sont produites depuis le 20 mai.

Du bitume accumulé sur le site des opérations PrimroseAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Du bitume accumulé depuis deux semaines sur le site des opérations Primrose

Photo : Geneviève Normand/Radio-Ca

Le bitume s'est écoulé près d'une terre utilisée par les Premières Nations de Cold Lake. Un membre de la communauté, Cecil Janvier, soutient que CNRL n'a pas donné suffisamment d'information sur les conséquences environnementales des fuites qui ont tué des douzaines d'animaux, dont des oiseaux, des grenouilles et des petits mammifères.

Comment je me sens? Je me sens privé de ma possibilité d'exercer mon mode de vie.

Une citation de :Cecil Janvier

Le président de CNRL a affirmé que son entreprise aurait effectivement dû discuter plus tôt avec cette communauté autochtone. Il a ajouté que tout serait nettoyé le plus rapidement possible.

Nous sommes vraiment désolés que ce soit arrivé et nous ferons tout pour nous assurer que ce soit nettoyé.

Une citation de :Steve Laut, président de CNRL
Le bitume est aspiré dans ce camion à Cold Lake.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le bitume est aspiré à l'aide de ce camion à Cold Lake.

Photo : Geneviève Normand/Radio-Canada

Des aspirateurs sont utilisés par les travailleurs pour restaurer le site Primrose. Des couches de sol contaminé de 30 cm de profondeur sont aussi retirées à certains endroits.

Jusqu'à présent, 7 hectares de terre sur 13 ont été nettoyés par la pétrolière CNRL, soit l'équivalent de 14 terrains de football.

Le 31 juillet, CNRL a précisé que les fuites de bitume avaient été causées par des défaillances mécaniques lors des opérations de pompage.

Une porte-parole de la Régie de l'énergie de l'Alberta, Cara Tobin, soutient cependant qu'aucune cause n'a été déterminée pour l'instant et qu'une enquête est en cours. Elle affirme qu'il faudra attendre des mois pour que les résultats soient dévoilés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !