•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Télévision francophone : le projet TV5 UNIS reçoit le feu vert

Regardez-vous toujours la télévision conventionnelle?

Photo : iStock / Brian Jackson

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les francophones du Canada abonnés au câble devraient bientôt avoir accès à la nouvelle chaîne UNIS, de TV5, qui promet de refléter leur réalité linguistique.

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a annoncé, jeudi, l'approbation de la demande de TV5 pour l'établissement de cette chaîne.

Sa programmation sera consacrée à la diversité de la communauté francophone du Canada et aux communautés de langue officielle en situation minoritaire. La chaîne sera distribuée obligatoirement dans le service de base partout au pays.

La présidente du conseil d'administration de TV5, Marie-Linda Lord, se réjouit de la décision du CRTC. Elle souligne qu'UNIS offrira des émissions à compter de septembre 2014. Selon elle, la programmation établira des ponts entre les communautés minoritaires.

Philippe Beaulieu, président de l'Association acadienne des artistes professionnels du Nouveau-Brunswick, est aussi satisfait. « Il faut dire qu'il y a longtemps qu'on dit qu'on a besoin de notre place aussi dans la réalité télévisuelle canadienne. Pour les artistes, c'est une occasion avec TV5 UNIS, une occasion en or de pouvoir réaliser des choses, faire des choses, produire. Pour nos producteurs indépendants, c'est la même chose », explique Philippe Beaulieu.

La chaîne Accents, qui espérait aussi desservir les communautés francophones minoritaires, n'a pas la même chance. Elle voit sa demande rejetée par le CRTC.

Louise Imbeault, membre du conseil d'administration de la chaine Accents, est déçue et surprise par la décision du CRTC. « C'était une occasion exceptionnelle de permettre aux francophones du Canada et aux Acadiens d'assumer, d'être propriétaires d'une chaine de télévision qui leur appartiendrait », dit-elle.

Le CRTC a accordé la distribution obligatoire à deux autres services de télévision; un pour les Canadiens vivant avec un handicap visuel et un autre pour les citoyens du Nord.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !