•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rio Tinto Alcan amorce la fermeture de son usine de Shawinigan

Usine de Rio Tinto Alcan de Shawinigan

Usine de Rio Tinto Alcan de Shawinigan

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'aluminerie de Shawinigan, qui doit cesser ses opérations le 31 décembre 2014, commence maintenant la mise à pied progressive de ses 425 employés.

Dans les prochains jours, la direction entamera l'arrêt de la première moitié de la production. Celle-ci s'échelonnera jusqu'à la fin du mois d'août. L'arrêt de la deuxième moitié de la production prendra fin en novembre. Le centre de coulée demeurera en fonction jusqu'en décembre 2014, ce qui permettra de maintenir 60 emplois.

Pour expliquer cette décision précipitée, la direction de Rio Tinto Alcan invoque le contexte difficile du marché mondial de l'aluminium.

« La situation financière devient insoutenable »

— Une citation de  Étienne Jacques, chef des opérations chez Rio Tinto Alcan

Un autre coup dur pour les Shawiniganais qui voient encore une grande entreprise disparaître du paysage.

Le maire de Shawinigan, Michel Angers, est certes déçu de la décision de Rio Tinto Alcan, mais il n'en est pas étonné. La direction de l'usine l'avait déjà informé qu'elle pourrait fermer ses portes plus tôt que prévu, si les prix de l'aluminium passaient au-dessous de la barre des 2000 $ la tonne.

« Je savais très bien que la fermeture pourrait être probablement anticipée, compte tenu que pour opérer des usines, le prix plancher est d'environ 2000 $ la tonne, il oscille présentement autour de 1700 $, 1750 $ », a expliqué M. Angers, en entrevue à l'émission 24 heures en 60 minutes.

La Ville de Shawinigan a commencé un processus de reconversion depuis une année, indique le maire, qui espère attirer des petites et moyennes entreprises sur le site de l'usine Rio Tinto Alcan.

Il aurait préféré que les activités de Rio Tinto Alcan se poursuivent jusqu'au 31 décembre 2014. Mais il continue de regarder vers l'avant.

« Mais malgré tout il ne faut pas détourner le regard de notre objectif, celui de reconvertir cette usine, c'est le plan de match qu'on s'était donné il y a plus d'un an de ça »

— Une citation de  Michel Angers, maire de Shawinigan

Le maire de Shawinigan, Michel Angers, souhaite trouver une nouvelle vocation au site de l'usine Rio Tinto Alcan qui va fermer prochainement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !