•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Relance de l'ancienne scierie Tembec à Taschereau

L'usine de Tembec à Taschereau
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Coopérative forestière du Nord-Ouest (CFNO) a fait l'acquisition du terrain et des bâtiments de l'ancienne scierie Tembec à Taschereau, le 22 juillet 2013.

Les activités devraient commencer dès l'an prochain et créer entre 7 et 10 emplois.  L'entreprise veut créer un centre industriel de valorisation de la fibre.

Selon le président de la Coopérative forestière du Nord-Ouest , J. Ludger Tremblay, cette acquisition permettra à l'entreprise de diversifier ses activités.

« Ça va permettre de mettre en valeur les différentes essences forestières qui n'ont pas été valorisées ou qui ne sont pas normalement utilisées par les entreprises.  En fait, de voir à ce que les résidus forestiers puissent servir à faire, entre autres, de la biomasse.  »

— Une citation de  Le président de la Coopérative forestière du Nord-Ouest , J. Ludger Tremblay

J. Ludger Tremblay souligne qu'il s'agit d'un retour pour l'entreprise, puisque la Coopérative forestière du Nord-Ouest a déjà été propriétaire du site dans le milieu des années 80.  Par la ensuite, les terrains avaient été vendus à Tembec.  Il croit donc que ce retour sera positif pour la municipalité. 

« Il ne faut pas oublier que Taschereau est une municipalité mono-industrielle.  Je pense que ça va apporter beaucoup de va-et-vient dans la municipalité.  Je crois aussi que les projets que l'on a vont être bien perçus régionalement. En plus, Taschereau est bien située, c'est à proximité de La Sarre, Rouyn-Noranda, Val-d'Or et Amos. »

— Une citation de  Le président de la Coopérative forestière du Nord-Ouest , J. Ludger Tremblay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !