•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des météorites auraient chamboulé le climat il y a 13 000 ans

Le Canada
Photo: NASA
Radio-Canada

Des données obtenues à partir de carottes de glace prélevées au Groenland laissent à penser que l'Amérique du Nord a été le théâtre d'une grande collision d'origine cosmique il y a près de 13 000 ans, qui aurait provoqué un refroidissement soudain et décimé plusieurs espèces.

Des chercheurs américains ont trouvé une mince couche de platine dans la glace qui remonte à 12 900 ans, à un moment où la Terre connaît des changements climatiques importants. Ce métal proviendrait de supposées météorites qui auraient percuté la Terre et projeté dans l'atmosphère d'importantes quantités de poussière.

La théorie veut que la chute de météorites ait engendré un brusque refroidissement de l'hémisphère nord terrestre pendant plus d'un millénaire, provoquant ainsi l'extinction de plusieurs espèces, dont les mammouths en Amérique.

Ces changements soudains auraient aussi causé la disparition de la culture Clovis en Amérique du Nord,qui serait une des plus anciennes du continent, selon certains scientifiques.

Retracer les événements climatiques dans la glace

Carotte de glaceCarotte de glace Photo : iStock photo

L'analyse des échantillons de glace du Groenland a pu être faite avec une précision d'environ 5 ans, soutient l'équipe dirigée par Michail Petaev, de l'Université Harvard, qui publie ses travaux dans Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS).

Les scientifiques ont trouvé un pic dans la concentration de platine présent dans l'épaisseur de glace datée à environ 12 890 ans. Selon eux, le métal ne proviendrait pas de la Terre.

Les mesures des isotopes d'oxygène associés à cette date montrent que la Terre a connu à ce moment un refroidissement important et soudain, le début de ce que les scientifiques appellent le Dryas récent. Durant cette période, qui dure environ 1000 ans, certains glaciers prennent de l'expansion et la température au Groenland chute de près de 10 degrés.

Très peu d'éléments permettaient jusqu'ici d'appuyer la théorie de l'impact de météorites il y a 12 900 ans. Aucun cratère n'a pu être associé à un tel événement. Néanmoins, en 2009, des chercheurs rapportaient avoir trouvé des sols riches en diamants d'origine cosmique dans six sites nord-américains, ce qui laissait à penser que la chute de météorites aurait eu d'énormes conséquences environnementales sur les plantes, les animaux et les humains sur l'ensemble du territoire nord-américain.

Une autre équipe, dont font partie des chercheurs canadiens, a montré il y a un mois que de petites particules arrondies – et présentant des traces de fusion et de refroidissement rapides – trouvées dans plusieurs sites, résulteraient de l'impact de météorites il y a environ 12 800 ans (les résultats paraissent dans le Journal of Geology).

Avec BBC

Science