•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Films d'été : Hot Dog au menu du cinéma québécois

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Scott Richmond : Espérer qu'il pleut

Claude Deschenes
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Première médiatique mercredi à Montréal du film Hot Dog, troisième long-métrage de Marc-André Lavoie qui nous a déjà donné Bluff et Y'en aura pas de facile.

Le film, qui se présente comme une comédie, est doté d'un budget de 1,9 million de dollars. Il met en vedette Paul Doucet, Rémy Girard et Pierre-François Legendre. Éric Salvail et Daniel Lemire y font leurs débuts au cinéma. 

Une dent dans la saucisse

L'intrigue, plutôt triviale, tourne autour d'une dent dans une saucisse. Qui l'a mise là? Et pourquoi? Que fera celui qui la trouve? L'enjeu étant plutôt mince, le scénario ajoute la mafia comme condiment!

La fée des dents ne s'est pas penchée sur ce projet qui n'offre que des calories vides. Contrairement à ce que laisse croire la bande-annonce, le film est statique. L'action évolue uniquement par les dialogues qui sont anémiques. Les acteurs sont comme des grands chefs condamnés à offrir des steamés à leurs convives.

Il y a une dent dans le hot dog et un os dans le film.

La sortie en salle est prévue pour le 9 août.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !