•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le fondateur de NATIONAL, Luc Beauregard, n'est plus

Pauline Marois et Luc Beauregard lors de la cérémonie où il a été fait chevalier de l'Ordre national du Québec.

Pauline Marois et Luc Beauregard lors de la cérémonie où il a été fait chevalier de l'Ordre national du Québec.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le fondateur du cabinet de relations publiques NATIONAL, Luc Beauregard, est décédé vendredi soir à l'âge de 71 ans. Selon divers médias, il a succombé à un cancer du poumon.

M. Beauregard était considéré comme l'une des plus importantes figures des relations publiques au Canada. Il avait fondé NATIONAL en 1976, après une carrière en journalisme. Il avait aussi été attaché et conseiller politique.

Luc Beauregard était également président fondateur du groupe-conseil Res Publica, qui chapeaute NATIONAL, Axon, Cohn & Wolfe Canada et Sonic Boom.

Au fil de sa longue carrière, Luc Beauregard a siégé au sein de nombreux conseils d'administration et occupé la présidence de plusieurs organismes professionnels, notamment le Collège des Fellows de la SCRP (2000 à 2007), le Canadian Public Relations Consultants Institute (1979), et le North American Public Relations Council (1985).

Une carrière saluée

Le président et chef de la direction du groupe, Jean-Pierre Vasseur, a travaillé 25 ans au côté de Luc Beauregard. Il en parle au présent. Ce qu'il retient de l'homme : « son honnêteté, son intégrité, son professionnalisme. Il vivait pour ses clients et ses employés ».

Reconnu comme un homme engagé, il avait fondé Relations publiques sans frontières. « Il était de ceux qui croient que l'on reçoit autant que l'on donne », ajoute Jean-Pierre Vasseur.

En juin dernier, Luc Beauregard avait été fait chevalier de l'Ordre national du Québec, la plus haute distinction honorifique de la province, « pour son remarquable parcours et sa contribution au domaine de la communication et des relations publiques ». Il était aussi membre de l'Ordre du Canada, un honneur qui lui a été décerné en 1996 pour ses réalisations en communication, mais aussi pour son important engagement communautaire.

« Je considère que ma plus grande réalisation n'est pas nécessairement le travail que j'ai fait pour mes clients, mais plutôt comment j'ai pu regrouper un aussi grand nombre de professionnels des relations publiques qui travaillent ensemble sous la bannière NATIONAL », a-t-il déjà confié.

« Nous avons bâti notre firme en allant constamment chercher les meilleures personnes. »

— Une citation de  Luc Beauregard

M. Beauregard a amassé une multitude d'autres honneurs au fil des ans. Il s'est notamment vu remettre le prix de réalisations exceptionnelles de la SCRP (2007), le prix Philip A. Novikoff de la SCRP (1996), le prix du président de la Société des relationnistes du Québec (1986), en plus d'être nommé PR Executive of the Year, en 1986.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...