•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lac-Mégantic : le maire Labeaume constate les dégâts et critique fermement MMA

Le maire de Québec Régis Labeaume en compagnie de la mairesse de Lac-Mégantic, Colette Roy-Laroche, le 26 juillet 2013

Le maire de Québec Régis Labeaume en compagnie de la mairesse de Lac-Mégantic, Colette Roy-Laroche

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, n'est pas passé par quatre chemins pour traduire la désolation dont il a été témoin, vendredi, lors d'une première visite à Lac-Mégantic, taxant le grand patron de la Montreal, Maine and Atlantic Railway, Ed Burkhardt, de « délinquant corporatif » (« corporate bum ») montrant le « visage le plus laid du capitalisme ».

En compagnie de la mairesse Colette Roy-Laroche, le maire Labeaume a donné un point de presse en après-midi au cours duquel il n'a pas été tendre envers la compagnie, qu'il juge responsable de la tragédie.

« Je suis complètement renversé par l'absence de compassion et l'absence de sentiment de cet homme-là [...] C'est peut-être le visage le plus laid du capitalisme », a-t-il lancé.

Il a ajouté que l'attitude de M. Burkhardt faisait mal à toute l'industrie du transport.

Soutien de Québec

M. Labeaume a également profité du point de presse pour réitérer l'aide de la Ville de Québec à la municipalité de Lac-Mégantic et à la mairesse Roy-Laroche. « On est à son service », a-t-il lancé.

Depuis la tragédie du 6 juillet, une quarantaine d'employés de la Ville de Québec, dont des pompiers et des agents de la Sécurité civile, se sont relayés à Lac-Mégantic pour venir en aide aux sinistrés. D'autres employés de la Ville de Québec pourraient s'y rendre dans les prochaines semaines, dont des ingénieurs et des employés manuels.

Cette forme de soutien se poursuivra à l'automne, a promis M. Labeaume

Le maire de Québec a également plaidé en faveur de la construction d'une voie ferrée qui contournerait de manière permanente le centre-ville de Lac-Mégantic.

De son côté, la mairesse Roy-Laroche n'a pas manqué de remercier le maire de Québec pour l'aide qu'il a proposée à sa ville dans les heures qui ont suivi la tragédie.

« Le soutien de la Ville de Québec a été un soutien des premières heures », a-t-elle affirmé.

https://ici.radio-canada.ca/sujet/lac-megantic Consultez notre section spéciale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !