•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une entreprise issue de la débâcle d'Atcon est liée au mégaprojet de Muskrat Falls

Le projet de Muskrat Falls sur le fleuve Churchill

Le projet de Muskrat Falls sur le fleuve Churchill

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Greenfield Construction a été embauchée parmi d'autres pour collaborer indirectement au projet hydroélectrique de Muskrat Falls, au Labrador. L'entreprise située à Miramichi, au Nouveau-Brunswick, est dirigée par Carloyn Tozer, la fille de l'ancien patron d'Atcon, Robbie Tozer.

L'entreprise Atcon avait donné bien des maux de tête au gouvernement libéral de Shawn Graham. Celui-ci avait injecté et perdu 73 millions de dollars en prêts et en garanties de prêts, après la faillite de l'entreprise Atcon de Miramichi en 2010.

Dans cette même année, Mme Tozer a démarré sa nouvelle entreprise.

Il n'y a pas d'indication que le père de Carolyn Tozer, Robbie Tozer, joue un rôle dans Greenfield Construction.

Shawn Graham, ancien premier ministre libéral (Archives)Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Shawn Graham, ancien premier ministre libéral (Archives)

Greefield Construction était l'une de celles embauchées comme consultants pour Astaldi, firme italienne d'ingénieurs qui tente d'obtenir des contrats dans le mégaprojet de Muskrat Falls.

Au plus fort de ses activités, Atcon employait environ 2000 personnes. L'affaire Atcon a suivi les libéraux même après leur défaite aux élections. En février dernier, Shawn Graham a renoncé à son poste de député après que le commissaire à l'éthique ait déterminé qu'il était en conflit d'intérêts lorsqu'il était premier ministre.

Le commissaire a expliqué que M. Graham a participé à la décision de financer Atcon, tandis que son père siégeait au conseil d'administration d'une filiale de l'entreprise.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie