•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bébé royal : c'est un garçon!

L'annonce de la naissance du bébé royal devant le palais de Buckhingham

Photo : La Presse canadienne / John Stillwell

Radio-Canada

Kate Middleton, épouse du prince William, a donné naissance à un garçon, a annoncé le palais de Buckingham. Il a vu le jour à 16h24, heure de Londres, et il pèse 3,8 kilos (8 livres et 6 onces).

La nouvelle mère de 31 ans et son enfant se portent bien et vont passer la nuit à l'hôpital. Le prince William était aux côtés de sa femme pendant l'accouchement.

Le nom de l'héritier royal sera annoncé au cours des prochains jours.

La duchesse de Cambridge était arrivée avant 6 h du matin, heure locale, à l'hôpital St. Mary, à Paddington dans l'ouest de Londres. Son époux l'accompagnait.

Le couple aurait été transporté en automobile, sans escorte policière et aurait accédé à l'hôpital par une porte latérale, évitant ainsi les médias, qui campent devant l'entrée depuis le 1er juillet. Le palais de Buckingham n'a confirmé leur arrivée que 90 minutes plus tard.

La foule devant le palais royal à LondresAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La foule devant le palais royal à Londres

Photo : AFP / JUSTIN TALLIS

Réactions de joie et messages de félicitations

La reine Élisabeth ll, le duc d'Edimbourg, le prince de Galles, la duchesse de Cornwall, le prince Harry et les membres des deux familles ont été informés et « sont enchantés de la nouvelle », indique le communiqué de Buckingham Palace. L'annonce de la naissance a été accueillie par une clameur à l'extérieur de l'hôpital St Mary devant lequel se tenaient des badauds et la presse.

Le prince Charles a précisé qu'il était « extrêmement fier et heureux d'être grand-père pour la première fois. »

En plus d'offrir ses meilleurs vœux au couple, le premier ministre britannique, David Cameron, a déclaré que cette naissance suscite la joie au sein de la population, au pays ainsi que dans le Commonwealth, et que tous souhaitent bonne continuation au couple royal.

Le premier ministre du Canada, Stephen Harper, a lui aussi félicité le couple: « Les Canadiens sont ravis d'apprendre la naissance du fils du duc et de la duchesse de Cambridge, et nous offrons nos plus chaleureuses félicitations au couple royal et à toute la Famille royale.

« L'arrivée du plus récent membre de la Famille royale, un futur Souverain du Canada, était un moment très attendu par les Canadiens, étant donné les liens particuliers et chaleureux qui nous unissent à notre Famille royale. » 

À Ottawa, le parlement a été illuminé en bleu lundi soir pour souligner la naissance du bébé.

Parlement illuminé en bleuAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Parlement canadien illuminé en bleu

Le président des États-Unis, Barack Obama, et son épouse Michelle ont souhaité au jeune couple toutes les joies et bénédictions que peut apporter le fait d'être parent. Il a ajouté que cet enfant vient au monde dans un contexte prometteur, rempli d'opportunités pour les deux pays. 

Accouchement naturel

Selon des sources proches du palais royal, Kate Middleton a opté pour un accouchement naturel. En plus du prince William, Pippa, la soeur de Kate, et sa mère Carole, devaient être présentes au moment de l'accouchement. C'est le médecin Marcus Setchell, l'ancien gynécologue de la reine, qui a accompagné l'accouchement de la nouvelle mère.

Kate, qui a dû être hospitalisée au début de sa grossesse en raison de violentes nausées, a fait sa dernière apparition publique le 15 juin à l'occasion de la cérémonie militaire de la « parade du drapeau » organisée en l'honneur de l'anniversaire officiel de la reine.

Un bébé fort attendu

C'est en décembre dernier que le couple avait annoncé la nouvelle.

La naissance de l'enfant royal suscite l'attention de la planète entière, après le somptueux mariage du couple en avril 2011 qui les a propulsés au rang de vedettes. Près de 2 milliards de personnes avaient regardé la retransmission de la cérémonie.

Première roturière à épouser un prince aussi proche du trône en plus de 350 ans, la duchesse de Cambridge est devenue une icône de mode et ses tenues, très copiées, font l'objet de nombreux commentaires dans les médias.

Les analystes estiment que l'engouement autour du bébé pourrait générer des retombées de l'ordre de 240 millions de livres (380 millions de dollars canadiens) pour l'économie britannique, grâce au tourisme et à la vente de souvenirs.

Changement dans les règles de succession

Le bébé royal est troisième dans l'ordre d'accession au trône après le prince Charles et son fils William.

Cela dit, le Parlement britannique a approuvé le changement de la loi de succession pour que les premiers-nés du roi ou de la reine d'Angleterre accèdent au trône, quel que soit leur sexe. Les 16 pays membres du Commonwealth qui reconnaissent la reine comme chef d'État ont donné leur accord.

Au Canada, le ministre du Patrimoine, James Moore, a déposé un projet loi à cet effet à la Chambre des communes en janvier dernier. Ce changement peut se faire sans amendement à la Constitution.

Les provinces ne pourront pas se prononcer sur cette décision. Le gouvernement justifie sa décision d'abord en se basant sur l'avis des avocats du Conseil privé et du ministère de la Justice qui soutiennent qu'il ne s'agit pas d'un amendement constitutionnel à la charge de la reine (les prérogatives royales exercées au Canada).

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

International