•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alberta : la première ministre Redford dégoûtée par son ex-confrère Allen

La première ministre de l'Alberta, Alison Redford, a abordé les circonstances entourant la démission du député provincial Mike Allen, lors de l'annuel déjeuner de crêpes de la foire estivale d'Edmonton, K-Days, le 18 juillet 2013.

La première ministre de l'Alberta, Alison Redford, a abordé les circonstances entourant la démission du député provincial Mike Allen, lors de l'annuel déjeuner de crêpes de la foire estivale d'Edmonton, K-Days, le 18 juillet 2013.

Photo : La Presse canadienne / JASON FRANSON

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La première ministre de l'Alberta, Alison Redford, affirme être dégoûtée par l'arrestation de son ancien député Mike Allen, qui a été accusé aux États-Unis d'avoir sollicité les services d'une prostituée.

Mike Allen, qui était en voyage d'affaires au nom du gouvernement de l'Alberta, a été arrêté à Saint Paul, au Minnesota. Dans la foulée de l'incident, il a dû quitter le caucus progressiste-conservateur, mais il demeure député de Fort McMurray-Wood Buffalo.

La première ministre Redford qualifie le comportement de Mike Allen de « plus qu'inapproprié ». Elle signale néanmoins que le député a fait parvenir un chèque afin de rembourser toutes ses dépenses pendant son voyage au Minnesota.

Mike Allen, âgé de 51 ans, est rentré à Edmonton mardi soir. Certains résidents de sa circonscription ont appelé à sa démission comme député.

Dans une déclaration transmise par voie de communiqué, le député revendique l'entière responsabilité de ses actes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !