•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Arrêté pour une affaire de prostitution, le député Allen se retire du caucus albertain

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Mike Allen, député provincial de Fort McMurray-Wood-Buffalo

Mike Allen, député provincial de Fort McMurray-Wood-Buffalo

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le député provincial de Fort McMurray-Wood Buffalo, Mike Allen, a annoncé mardi son retrait du caucus conservateur, après avoir été arrêté en lien avec une affaire de prostitution à St. Paul, au Minnesota.

Mike Allen a été piégé après avoir répondu à une fausse annonce de prostitution publiée par les policiers dans un journal local. Le député a été arrêté lundi, affirme la police américaine. Il se trouvait au Minnesota pour assister à une conférence parlementaire.

« Il [Mike Allen] a rencontré deux de nos policières et a fait des arrangements avec elles », a dit le sergent américain Paul Paulos.

Dans une lettre envoyée mardi après-midi, le député provincial s'est excusé auprès de ses collègues et des Albertains.

J'ai commis cette erreur à la suite d'un profond manque de jugement personnel. C'est une erreur pour laquelle il n'y a aucune excuse et pour laquelle j'accepte l'entière responsabilité. 

Mike Allen, député provincial de Fort McMurray-Wood Buffalo

Le whip des conservateurs provinciaux, le parti de la première ministre Alison Redford, a affirmé que Mike Allen lui avait téléphoné et raconté l'arrestation. Le député a offert sa démission, qui a été acceptée. Il quitte du même coup tous les comités parlementaires auxquels il faisait partie, mais il continuera à siéger à l'Assemblée législative en tant qu'indépendant.

Douze autres personnes ont été arrêtées lors de l'opération policière au Minnesota.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !