•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cory Monteith est mort d'une surdose d'héroïne et d'alcool

Cory Monteith

Cory Monteith

Photo : La Presse canadienne / Chris Pizzello

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le coroner chargé de l'autopsie de Cory Monteith a indiqué que l'acteur et chanteur canadien est mort des suites d'une surdose d'héroïne et d'alcool.

Cory Monteith, qui jouait dans la populaire série américaine Glee, a été retrouvé mort dans un hôtel de Vancouver, samedi dernier.

L'analyse toxicologique a révélé la présence d'héroïne et d'alcool dans le sang du jeune acteur. Aucun autre détail n'a été dévoilé.

Le décès de Cory Monteith est survenu plus de trois mois après qu'il eut confié au magazine People s'être volontairement présenté à un centre de désintoxication en mars.

Il avait également fait un séjour dans un centre à 19 ans et parlait ouvertement de sa lutte contre la toxicomanie, disant qu'il était « chanceux d'être toujours en vie ».

Le corps de l'artiste de 31 ans a été découvert dans une chambre du 21e étage de l'hôtel Fairmont Pacific Rim vers midi, selon le bureau du coroner de la Colombie-Britannique.

Les vidéos et les dossiers électroniques de l'hôtel montrent que Cory Monteith est revenu à sa chambre au petit matin, samedi. Selon le chef intérimaire de la police de Vancouver, Doug LePard, le jeune homme était seul au moment de sa mort.

Cory Monteith était en particulier connu pour son rôle de Finn Hudson dans la populaire série télévisée Glee, diffusée sur le réseau américain Fox. Sa petite amie, l'actrice et chanteuse Lea Michele, faisait également partie de la distribution.

Avant de se joindre à l'équipe de Glee, Monteith avait joué des rôles mineurs dans plusieurs films ainsi que les séries Smallville, Supernatural, Flash Gordon et La porte des étoiles.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Elles savaient.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !