•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des radars photo pour prévenir les excès de vitesse dans les zones de construction

Chargement de l’image

Photo : Chris Glover/Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Trois véhicules munis de radars photo sont dorénavant utilisés par le gouvernement de la Saskatchewan dans certains chantiers du réseau routier de la province.

Cette mesure s'ajoute à une hausse des montants des amendes pour les excès de vitesse dans ces zones.

Les amendes sont passées de 140 $ à 210 $, auxquelles s'est ajouté un montant variant de 3 à 6 $ par kilomètre excédentaire, compte tenu de la vitesse excessive.

Les radars photo sont équipés pour prendre des photos des plaques d'immatriculation des véhicules qui traversent une zone de construction en circulant plus vite que 60 km/h.

Les contraventions sont ensuite envoyées par la poste.

Puisque les radars photo sont installés dans des véhicules, ils pourront être déplacés d'une zone à une autre, dépendant des besoins.

Le coût des trois appareils et leur entretien pour une période de cinq ans se chiffrent à 1,6 million de dollars.

Selon la province, cette dépense est justifiée puisque c'est la sécurité des travailleurs qui est en jeu.

Le député provincial Darryl Hickie, qui est à la tête du comité sur la sécurité routière, affirme que les nouvelles mesures donneront un outil de plus aux autorités pour faire respecter la loi.

La province instaure ces mesures après qu'une signaleuse dans un chantier routier, Ashley Richards, eût été tuée l'été dernier par un conducteur qui dépassait la limite de vitesse dans une zone de construction.

Des bandes rugueuses et des barrières ont aussi été installées pour ralentir la circulation dans les grands chantiers.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !