ICI Radio-Canada

Vous naviguez sur le nouveau site

Aide à la navigation
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un garde du corps de Stephen Harper devient ambassadeur

Le premier ministre Stephen Harper et sa femme protégés par des gardes du corps lors de la campagne électorale de 2008

Le premier ministre Stephen Harper et sa femme protégés par des gardes du corps lors de la campagne électorale de 2008

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Radio-Canada

Bruno Saccomani, un garde du corps du premier ministre et policier de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) critiqué pour son style de gestion, a été nommé nouvel ambassadeur du Canada en Jordanie.

Le ministre des Affaires étrangères John Baird en a fait l'annonce en fin d'après-midi vendredi, alors qu'il procédait à une dizaine de nouvelles affectations au sein des services étrangers.

M. Saccomani s'est retrouvé sous les projecteurs l'année dernière, lorsque la fuite d'un rapport interne a soulevé des inquiétudes quant à l'équipe chargée de la sécurité du premier ministre.

L'examen de gestion comportait des entrevues avec 41 % des 116 membres de l'unité, parmi lesquels plusieurs rapportaient avoir des ennuis avec leur patron, faisant notamment référence à des cas d'intimidation, de favoritisme, de discrimination et de harcèlement.

Cependant, le commissaire de la Gendarmerie royale du Canada Bob Paulson a qualifié Bruno Saccomani de grand officier et plusieurs autres policiers de la GRC l'ont également défendu.

L'ambassade du Canada à Amman, en Jordanie, supervise les opérations en Irak, pays voisin qui est toujours aux prises avec de la violence, une décennie après l'invasion américaine.

La Presse Canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique