•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Palestinien de 5 ans arrêté par l'armée israélienne, selon des défenseurs des droits de l'homme

Un soldat israélien à Hébron en Cisjordanie

Photo : La Presse canadienne / SEBASTIAN SCHEINER

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

B'Tselem, groupe israélien de défense des droits de l'homme, a accusé jeudi l'armée israélienne d'avoir interpellé un petit Palestinien de 5 ans lors d'une manifestation mardi à Hébron, en Cisjordanie occupée.

Une vidéo prise par B'Tselem montre le petit Wadi Massouadeh en pleurs, entouré par des soldats israéliens dans une rue de la ville palestinienne, puis emmené dans un jeep avec un adulte palestinien. Ces images ont été diffusées par les médias israéliens.

Selon B'Tselem, les militaires israéliens ont conduit Wadi chez lui, ont interpellé son père et les ont détenus tous deux pendant une demi-heure. Le père était menotté et avait les yeux bandés.

Le père et l'enfant ont ensuite été remis à la police palestinienne qui les a interrogés et relâchés.

Plus tard, dans une entrevue à la télévision, le petit garçon a reconnu avoir lancé une pierre qui était selon lui destinée à un chien, mais qui aurait malencontreusement frappé une voiture.

B'Tselem souligne que l'interpellation de l'enfant est illégale, car l'âge de la responsabilité pénale en Israël et en Cisjordanie est de 12 ans. Dans un communiqué, l'armée israélienne a affirmé que le garçonnet avait mis en danger les passants en lançant sa pierre.

Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !