ICI Radio-Canada

Vous naviguez sur le nouveau site

Aide à la navigation
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les trois ex-séquestrées de Cleveland remercient le public dans une vidéo

Michelle Knight

Photo :  (AP Photo/Hennes Paynter Communications)

Radio-Canada

Les trois femmes retenues en otages dans une maison de Cleveland pendant une décennie, selon la police, ont publié en ligne une vidéo dans laquelle elles remercient le public pour les encouragements et les dons financiers qui leur permettront de commencer une vie nouvelle.

Amanda Berry, Gina DeJesus et Michelle Knight ont brisé le silence dans un enregistrement vidéo de 3 minutes et 30 secondes, mis en ligne sur le site YouTube, lundi.

Gina DeJesus

Gina DeJesus

Photo :  (AP Photo/Hennes Paynter Communications)

Les trois femmes affirment que l'appui du public et les prières de leurs familles, de leurs amis et du public leur permettront de reconstruire leur vie malgré ce « supplice », selon les termes de Mme Berry.

Les trois femmes avaient disparu l'une après l'autre entre 2002 et 2004. Elles étaient respectivement âgées de 14, 16 et 20 ans.

Dans la vidéo, aucune cicatrice n'est visible sur le visage des ex-séquestrées, même si elles disent avoir subi plusieurs agressions de la part d'Ariel Castro. Ce dernier a plaidé non coupable à 329 chefs d'accusation pour l'enlèvement allégué des trois femmes et leur séquestration dans sa maison de deux étages.

Amanda Berry

Amanda Berry

Photo :  (AP Photo/Hennes Paynter Communications)

La vidéo permet de découvrir trois femmes optimistes et souriantes. Michelle Knight affirme qu'elle tente de se construire une « toute nouvelle vie ». Malgré les difficultés d'adaptation qu'elle peut connaître, elle dit vouloir marcher la tête haute, tout en souriant à la vie.

Les parents de Gina DeJesus, Felix DeJesus et Nancy Ruiz, ont remercié le public pour les dons à un fonds spécial mis en place pour venir en aide aux trois femmes. Ils ont aussi encouragé les autres parents à la recherche d'un enfant disparu à demander l'aide de leurs voisins et de leur communauté.

Les avocats d'Amanda Berry et de Gina DeJesus demandent au public de continuer à respecter leur vie privée et rappellent qu'elles ne souhaitent pas accorder d'entrevues aux médias.

Associated Press

La Presse Canadienne

International