•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des passagers d'un train GO sont évacués.

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Radio-Canada

Des orages ont causé inondations lundi soir dans la capitale ontarienne, privant d'électricité quelque 300 000 abonnés de Toronto Hydro. Très tôt mardi matin, il restait environ 35 000 résidents, essentiellement de l'ouest de la ville, qui étaient encore sans courant. 

À Mississauga, jusqu'à 80 % des abonnés d'Enersource ont été privés d'électricité au plus fort de la tempête. L'entreprise estime que le courant devrait être totalement rétabli dans tous les foyers de la ville vers minuit.

Précipitations exceptionnelles

Selon Environnement Canada, pas moins de 75 millimètres de pluie étaient attendus, tandis que la ligne orageuse se déplaçait de Mississauga et Brampton vers Markham, Richmond Hill et Toronto.

« Certains secteurs ont déjà reçu plus de 90 millimètres de pluie et devraient en recevoir un total de 100 millimètres lorsque la tempête sera terminée en fin de soirée », peut-on lire dans un avertissement diffusé par Environnement Canada.

Ces précipitations battent, de loin, le record précédent pour la quantité de pluie reçue en journée, qui avait été établi en 2008 avec 29,2 millimètres. La région torontoise reçoit en moyenne, pour tout le mois de juillet, 74,4 millimètres de précipitations. 

Transports bouleversés

Ces précipitations ont transformé l'heure de pointe en cauchemar pour plusieurs automobilistes, certains abandonnant même leur voiture en pleine rue. Les usagers du métro ont aussi connu leur lot de problèmes, puisque tout le réseau souterrain a été immobilisé en raison des problèmes de courant. Une dizaine de stations ont dû être fermées.

Le PDG de la Commission de transport de Toronto (CTT), Andy Byford, prévient d'ailleurs les usagers que l'heure de pointe risque d'être difficile mardi matin.

La police demande aussi aux automobilistes d'être prudents, car plusieurs feux de circulation ne fonctionnent plus dans la grande région de Toronto.

Le transporteur aérien Porter a annulé tous ses vols en provenance ou en partance de l'aéroport Billy-Bishop. Air Canada signale de son côté que plusieurs vols pourraient être annulés ou retardés.

Sur Twitter, le maire de Toronto, Rob Ford, demandait à ses concitoyens de demeurer prudents.

« Nous surveillons la situation de très près. Des équipes ont été déployées partout dans la ville. Veuillez éviter les zones inondées », conseille le maire.

L'hôtel de ville a d'ailleurs été évacué.

Dégâts répertoriés par la police de Toronto

  • Plusieurs viaducs, notamment ceux près de Wilson Avenue et de l'autoroute 401
  • Des portions des autoroutes 427, 401 et 27 ont été fermées 
  • La promenade Don Valley direction sud, plusieurs inondations ont été répertoriées au sud de Pottery Road
  • Plusieurs inondations sur Dundas Avenue
  • Le traversier reliant l'aéroport Billy-Bishop et le centre-ville est fermé
  • Une section de Trethewey Drive à l'est de Black Creek Drive est fermée
  • Plusieurs sections de routes fermées en périphéries de la rivière Humber, dont des parties de Cordella Avenue et d'Alliance Avenue
  • Plusieurs feux de circulation en panne dans le secteur Etobicoke
Avec les informations de La Presse canadienne

Ontario

Incidents et catastrophes naturelles