•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pornographie juvénile : un membre de l'équipe de transition de Kathleen Wynne arrêté

Benjamin Levin fait face à cinq chefs d'accusation

Benjamin Levin fait face à cinq chefs d'accusation

Photo : Université de Toronto

Radio-Canada

Le bureau de la première ministre a confirmé qu'un membre de son équipe de transition a été arrêté et inculpé, lundi, dans le cadre d'une enquête internationale sur des allégations de pornographie juvénile.

Le mandat de Benjamin Levin s'est terminé le 12 juin, ajoute le bureau de la première ministre. Une porte-parole précise que Kathleen Wynne ne fera aucun commentaire concernant les accusations déposées contre son ex-conseiller en éducation.

L'homme de 61 ans est également professeur à l'Université de Toronto et a été sous-ministre de l'Éducation du gouvernement de Dalton McGuinty de 2004 à 2009.

Dans un communiqué, la ministre de l'Éducation Liz Sandals a indiqué que les contrats de recherche menés par Benjamin Levin pour le compte de son ministère avaient été suspendus.

« Le gouvernement ontarien prend ses allégations très au sérieux », mentionne la ministre de l'Éducation.

Munis d'un mandat de perquisition, les enquêteurs de l'Unité des crimes sexuels de la police de Toronto ont appréhendé l'homme à sa résidence. 

Le service de police de Toronto a tenu à remercier les autorités de la Nouvelle-Zélande pour leur collaboration dans cette enquête. Selon le curriculum vitae affiché sur le site Internet de Benjamin Levin, il a récemment participé à des séminaires en Nouvelle-Zélande.

Le sexagénaire fait face à cinq chefs d'accusation de fabrication et de distribution de pornographie juvénile notamment. Il devait comparaître en cour lundi après-midi.

Ontario

Justice et faits divers