•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déraillement à Lac-Mégantic : inquiétudes en Ontario

Déraillement d'un train près de Sudbury

24 conteneurs sont tombés à l'eau

Photo : Radio-Canada/Yvon Thériault

Radio-Canada

Des conseillers municipaux de Sudbury demandent à la Ville d'étudier l'idée de déplacer certaines lignes ferroviaires, à la suite de la tragédie de Lac-Mégantic, au Québec, où le déraillement d'un train qui transportait du pétrole a fait au moins cinq morts.

La majorité des trains de marchandises qui circulent entre l'ouest et l'est du pays passent par Sudbury.

La ville du nord de l'Ontario compte pas moins de 18 passages à niveau, en plus d'un dépôt ferroviaire qui est situé à quelques pas de plusieurs restaurants, d'un aréna et d'immeubles de bureaux.

Il y a un mois à peine, un train a déraillé sur une ligne circulant au-dessus d'une rivière, à 20 km du centre-ville. L'incident a privé d'eau des dizaines de résidents pendant plus de deux semaines.

Quand tu penses... la dévastation qui peut [survenir] lorsque [soupir] un train déraille... C'est pas croyable.

Ron Dupuis, conseiller municipal de Sudbury

Déménager les rails?

Le conseiller Dupuis pense qu'il faudrait envisager de déménager les voies ferrées à l'extérieur des secteurs densément peuplés de la ville.

Son collègue Claude Berthiaume est d'accord : « Ça serait le temps de raviver cette demande-là, dit-il. Et puis de demander des octrois des gouvernements provincial et fédéral pour que ça se réalise. »

Le Canadien Pacifique (CP), à qui appartient la majorité des chemins de fer de la région, affirme qu'il est trop tôt pour débattre de la question. Le porte-parole du CP, Ed Greenberg, attend une demande officielle de la Ville avant de commenter l'affaire.

Train de marchandises passant au-dessus d'une rue à Mississauga.

Train de marchandises passant au-dessus d'une rue à Mississauga

Photo : Valérie Ouellet

Craintes à Mississauga

La tragédie de Lac-Mégantic rappelle également de mauvais souvenirs aux résidents de Mississauga, en banlieue de Toronto.

En novembre 1979, un train transportant des produits pétrochimiques avait déraillé; le gaz propane de certains wagons avait explosé. Il n'y avait eu aucune victime, mais plus de 200 000 résidents avaient dû quitter leur domicile. Il s'agit, encore aujourd'hui, de l'un des plus importants ordres d'évacuation de l'histoire canadienne.

La mairesse Hazel McCallion s'était ensuite lancée dans une croisade pour que le transport ferroviaire des matières dangereuses soit mieux encadré.

Le reportage de Valérie Ouellet

La résidente de Mississauga Ginette Maloney, qui a vécu le déraillement de 1979, raconte qu'elle pense beaucoup aux victimes de Lac-Mégantic.

Dave Swoffer, concierge d'un immeuble situé tout près des voies ferrées, dit qu'il s'est toujours demandé à quel point les lieux étaient sécuritaires et ce qui arriverait en cas de déraillement.

D'autres résidents de Mississauga croient toutefois que le drame survenu au Québec pourrait être un accident isolé et que la sécurité de l'ensemble du réseau n'est pas nécessairement en cause.

Ontario

Affaires municipales