•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Eau potable : avis d’ébullition préventif en vigueur à Lac-Mégantic

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un avis d'ébullition d'eau préventif est en vigueur pour Lac-Mégantic, Nantes et le secteur Frontenac.

Un employé de la municipalité de Mégantic a été en mesure d'accéder au réseau d'aqueduc dans la zone sinistrée. Il a pu colmater la fuite dans le réseau et le redémarrer. Les réservoirs se remplissent.

La quantité d'eau sera suffisante pour alimenter la ville, mais un avis d'ébullition est nécessaire, car le système redémarre. Il n'y a pas d'évidence de contamination de l'eau pour l'instant et des analyses sont en cours. 

Le pétrole déversé a pu se répandre jusqu'à la rivière Chaudière, dans laquelle 10 municipalités s'alimentent en eau potable.

La qualité de l'eau est surveillée étroitement par les municipalités aux alentours de Lac-Mégantic. Les villes de la Beauce ont pris des précautions pour assurer leur approvisionnement.

Sur les ondes de RDI, François Fecteau, maire de Saint-Georges, a souligné que même si la Ville n'a pas détecté la présence de pétrole dans son approvisionnement en eau, la Municipalité a installé des estacades par mesure préventive, réactivé l'approvisionnement en eau du lac Poulin et demandé aux citoyens de réduire leur consommation d'eau. Le maire est sûr que la Ville pourra répondre à la demande de consommation de sa population.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !