•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déploiement d'un plan d'urgence à Lac-Mégantic

Le centre des mesures d'urgence

Point de presse des autorités en soirée - Lac-Mégantic

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Environnement Québec, la Sûreté du Québec, la Croix-Rouge et la mairie de Lac-Mégantic sont à pied d'oeuvre afin de venir en aide aux résidents de la communauté locale durement touchée par la catastrophe ferroviaire.

La mort d'une personne a été confirmée en point de presse par le lieutenant Michel Brunet de la Sûreté du Québec, qui a ajouté que « plusieurs » résidents manquaient à l'appel. Les sources de Radio-Canada font état d'une soixantaine de disparus. L'identité de la victime n'a pas été révélée.

La Sûreté du Québec invite également les proches des disparus rendre à la polyvalente Montignac, au 3409 rue Laval, à Lac-Mégantic, où ils seront pris en charge par les enquêteurs, ou à composer le 1-800-659-4264.

Un poste de commandement a été installé à la polyvalente Montignac. Des bénévoles de la Beauce, de Sherbrooke et de la Croix-Rouge sont sur place. En entrevue, le directeur de la Croix-Rouge, Michel Léveillé, a précisé le rôle de son organisme : « Nos responsabilités sont de coordonner l'inscription du centre d'hébergement, on offre de l'aide de première nécessité, des trousses d'hygiène, ce sont nos mandats. »

Il y a des petits mousses, c'est une situation difficile pour eux, nos bénévoles sont formés et apportent beaucoup de réconfort.

Une citation de :Michel Léveille, directeur de la Croix-Rouge

Une unité mobile a transporté 750 lits, des bénévoles ont aménagé un dortoir dans le gymnase de la polyvalente et un service de repas est disponible. Plus de 500 personnes se sont enregistrées pour avoir des services.

Interruption de l'alimentation en eau potable

En soirée, samedi, les autorités municipales ont été forcées d'interrompre l'alimentation en eau potable en raison du bris d'une conduite d'eau de 15 centimètres de diamètre près du lieu de l'incendie. La fuite d'eau a provoqué une baisse rapide du niveau des réservoirs.

Quatre camions-citernes sont arrivés à Lac-Mégantic en fin de soirée pour permettre aux résidents de s'approvisionner en eau potable. Deux d'entre eux seront mis à la disposition des résidents : l'un dans le secteur Fatima, l'autre dans le secteur nord. Les deux autres citernes serviront à ravitailler l'hôpital et la polyvalente Montignac.

La fuite d'eau ne nuit pas aux efforts des pompiers, puisque ceux-ci s'alimentent à même le lac Mégantic.

Déversement de pétrole

Urgence-environnement a dépêché une vingtaine de personnes sur les lieux pour gérer la catastrophe environnementale.

Une grande quantité de pétrole s'est répandue dans le lac Mégantic et dans la rivière Chaudière, où une dizaine de municipalités s'approvisionnent en eau potable. Pour l'instant, on ne fait état d'aucune contamination des réserves d'eau.

« Jusqu'à présent, peu a été dit au sujet du volume de pétrole dispersé et son devenir, mais on ne connaît pas le volume total, ni la nature exacte des produits pétroliers déversés dans la rivière, selon Rosa Galvez-Cloutier, professeure titulaire au département de génie civil et de génie des eaux de l'Université Laval. Il existe plusieurs types de produits pétroliers et chacun de ces produits a une densité différente. Certains flottent à la surface de l'eau alors que d'autres coulent au fond de l'eau. »

Il y aura de graves dangers pour l'écosystème : mortalité d'animaux, impacts négatifs sur la croissance et la reproduction des espèces d'animaux affectés et dégradation de la qualité de l'eau.

Une citation de :Rosa Galvez-Cloutier, professeure titulaire au département de génie civil et de génie des eaux de l'Université Laval

Une interdiction de navigation est en vigueur sur la rive est du lac Mégantic, et des équipes s'affairent à pomper les hydrocarbures qui se sont déversés dans le lac. Les autorités demandent aux résidents d'économiser l'eau pour aider le travail des pompiers.

Les autorités provinciales surveillent aussi la qualité de l'air et de l'eau autour de Lac-Mégantic. Un laboratoire mobile d'évaluation de la qualité de l'air (TAGA) a permis de déceler des niveaux élevés de contaminants, ce qui a entraîné l'évacuation de 2000 résidents.

Incendie à Lac-MéganticAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'incendie a dévasté le centre-ville de Lac-Mégantic, le 6 juillet 2013

Photo : David Charron

Le BST fera enquête

Les enquêteurs du Bureau de la sécurité des transports du Canada sont arrivés à Lac-Mégantic pour tenter de faire la lumière sur la catastrophe.

« À ce moment-ci, la priorité est de laisser les premiers intervenants faire leur travail » a déclaré Glen Pilon, enquêteur au BST. « Dès que nous pourrons, nous nous rendrons sur les lieux et nous débuterons (sic) notre collecte de données »

La priorité des enquêteurs sera de retrouver les enregistreurs de paramètres, les fameuses « boîtes noires », qui révéleront à quelle vitesse roulait le train et si les freins étaient en fonction.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !