•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des rails de l'ancien tramway déterrés

La Saskatchewan rend hommage aux 14victimes de Polytechnique Montréal

Radio-Canada

Le chantier routier du chemin Sainte-Foy, entre l'avenue Désy et la rue Sherbrooke, a permis de mettre au jour des rails de l'ancien tramway électrique qui circulait à Québec au siècle dernier.

La Ville de Québec estime qu'il ne reste plus beaucoup de ces pièces de métal sur lesquelles circulait le tramway qui empruntait des rues de la Haute-Ville et de la Basse-Ville.

Le porte-parole de la Ville de Québec, Jacques Perron, explique que ces pièces auraient dû être enlevées lors du démantèlement du tramway.

« À l'époque où on avait retiré les tramways de la circulation, un entrepreneur avait été payé et normalement, il aurait dû les enlever, mais dans certains cas, il avait pris des raccourcis et les a laissés tout simplement là et avec les années, à force de rajouter des couches d'asphalte tout simplement, ils ont disparu dans la chaussée », explique M. Perron.

Les rails ont été trouvés sur le chemin Sainte-FoyAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les rails ont été trouvés sur le Chemin Sainte-Foy

Étant donné leur état de détérioration, les rails de fer sont récupérés avant d'être envoyés chez un ferrailleur.

La découverte de ces rails suscite la curiosité des résidents du quartier Montcalm, dont certains ont encore des souvenirs de cette époque. « C'était beau les tramways, c'était incroyable, on était heureux dans ça », dit un citoyen.

Le tramway était présent à Québec dans la première moitié du XXe siècle. En Haute-Ville, son trajet s'étendait de l'avenue des Érables au Château Frontenac en passant notamment par la rue Saint-Jean. Le tramway a laissé place à l'autobus en 1948. Source : Bibliothèque et Archives nationales

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Société