ICI Radio-Canada

Vous naviguez sur le nouveau site

Aller au menu principalAller au contenu principalAller au pied de page
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début d'une période difficile pour la SPCA

Les bureaux de la SPCA de l'Outaouais sont situés sur la rue de Varennes à Gatineau.
Les bureaux de la SPCA de l'Outaouais sont situés sur la rue de Varennes à Gatineau.
Radio-Canada

Alors que le 1er juillet est un jour de déménagement au Québec, il marque aussi le début d'une période où de nombreux animaux de compagnie sont abandonnés.

Certains locataires dans la province se voient contraints de remettre leur animal de compagnie à la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA) parce qu'ils sont incapables de trouver un nouvel appartement où ceux-ci sont permis.

Une hausse du nombre d'abandons est également perceptible tout au long de l'été, selon l'organisme. En Outaouais, la SPCA peut recevoir jusqu'à 70 chats par jour au cours de la saison estivale.

Pour juillet, on a 40 % de nos abandons qui sont pour des causes de déménagement. Et pour les autres causes, il y a beaucoup de gens qui abandonnent l'été simplement parce qu'ils n'ont pas réussi à trouver de gardiens pour les vacances.

France Dubois, directrice de la SPCA de l'Outaouais

Par ailleurs, la SPCA demande au gouvernement d'annuler la clause qui interdit les animaux de compagnies pour les baux résidentiels. Une pétition circule en ligne sur le site de l'Assemblée nationale.

Société