•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des dons affluent pour un garçon qui aide sa petite soeur malade

Téléjournal, 27 septembre 2019

Radio-Canada

L'histoire du jeune Alexandre Doucet, au Nouveau-Brunswick, qui recueille des languettes d'aluminium pour acheter un fauteuil roulant à sa petite sœur, a touché beaucoup de gens.

Sa petite soeur Danie souffre d'une maladie très rare chez les enfants, une ataxie spinocérébelleuse.

Des particuliers et des entreprises envoient à Alexandre des milliers de languettes provenant de cannettes de boisson gazeuse. Alexandre, 10 ans, reste sans voix devant ces dons.

Le jeune garçon a eu la surprise de voir une affiche de son projet d'achat d'un fauteuil roulant pour sa soeur dans l'entreprise Valley Glass Recycling .

Les gens voient ça, et des fois ils donnent même de l'argent », affirme Maria LeBlanc, de Valley Glass Recycling. « On va continuer à faire ça. C'est une bonne cause. C'est pour les enfants », ajoute-t-elle.

En guise de remerciement, Alexandre remet une photo de sa petite soeur malade.

Roland Boudreau, de l'entreprise Gorber's Bottle Exchange, promet trois boîtes de languettes au jeune Alexandre.

De plus, Raoul Lapierre, un citoyen de l'Étang du Nord, aux Îles-de-la-Madeleine, expédie au Nouveau-Brunswick six gallons de languettes. Il explique avoir été touché par le témoignage des enfants. « Je pense que je vais aller plus loin avec ça. Je vais aller sur mes amis de Facebook voir aux Îles s'il y en a qui auraient des languettes à donner pour cette petite fille », dit-il.

Les parents d'Alexandre, Chris et Nathalie Doucet, se disent très reconnaissants pour l'aide qu'ils reçoivent. « Brad et Muriel à Richibouctou en ont 200 000, 300 000 pour nous autres. Ça fait boule de neige comme on ne pensait pas que ça le ferait », indique Chris Doucet.

« On a le coeur gros. On a le coeur content. C'est beau à voir. C'est beau à voir le support des gens. Peut-être parce que c'est pour un enfant. Les gens de la communauté, c'est incroyable », ajoute Nathalie Doucet.

Alexandre Doucet estime qu'il a reçu environ un million de languettes depuis dimanche, et qu'il en a maintenant près de cinq millions en tout.

Le jeune garçon est encore loin de réunir les 20 000 $ nécessaires à l'achat du prochain fauteuil roulant de sa soeur. Tout ce qu'il a accumulé jusqu'à maintenant vaut moins de 1000 $. Les languettes valent 60 ¢ la livre, et il en faut environ 1600 pour constituer une livre.

En attendant d'atteindre son but, Alexandre continue de prendre au sérieux son rôle de grand-frère protecteur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Société