•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4e victime des inondations dans le sud de l'Alberta

Radio-Canada

Alors que l'état d'urgence est prolongé à Calgary, une autopsie confirme qu'une résidente âgée trouvée dans son appartement le 23 juin est morte noyée dans les pires inondations qu'a connues l'Alberta.

Alors que l'état d'urgence est prolongé à Calgary, une autopsie confirme qu'une résidente âgée trouvée dans son appartement le 23 juin est morte noyée dans les pires inondations qu'a connues l'Alberta.

Dimanche, la police de Calgary avait affirmé que la mort de cette femme de 83 ans était suspecte. Cependant, la police ne pouvait la lier directement aux inondations.

Elle confirme maintenant qu'il s'agit d'une noyade accidentelle.

Les enquêteurs ont indiqué que la police s'était d'abord rendue au domicile de l'aînée le 20 juin vers 19 h pour la prévenir de l'ordre d'évacuation obligatoire.

Aucun indice ne laisse croire que cette femme avait l'intention de désobéir à l'ordre.

Trois autres personnes ont perdu la vie dans les inondations du sud de la province.

Prolongation de l'état d'urgence

Calgary continue de se remettre tranquillement des inondations, mais les progrès sont plus lents ailleurs.

L'état d'urgence locale à Calgary durera encore huit jours, pour un total de 21, a déclaré le directeur des opérations d'urgence de la Ville, Bruce Berrell, en point de presse à 6 h 30.

Environ 11 000 édifices ne sont pas alimentés en électricité et seulement 30 % des immeubles inondés du centre-ville ont du courant. Aucun pont sur la rivière Elbow n'a été rouvert jusqu'ici.

Dans la métropole, le maire Naheed Nenshi implore toujours les citoyens d'éviter le centre-ville mercredi, tandis que l'on tente d'y rétablir le courant. L'électricité a été rétablie dans la plupart de la section nord-ouest du centre-ville durant la nuit, mais des milliers de personnes n'ont toujours pas d'électricité en matinée.

La Ville se concentre sur la restauration des services dans les maisons et édifices touchés. Elle demande aux citoyens de se rendre dans l'un des neuf centres de soutien communautaire mis en place et dont la liste complète peut être trouvée sur son blogue.

Auparavant, la Ville avait plutôt demandé aux résidents de placer un signe dans leur fenêtre pour indiquer de quel service ils avaient besoin, comme l'électricité, l'eau et les égouts.

D'autre part, environ 70 % des rues touchées au centre-ville sont maintenant rouvertes. La circulation reste toutefois difficile dans de nombreuses rues. Entre autres, des feux de circulation ne fonctionnent pas dans le secteur. La Ville encourage les citoyens à utiliser les transports en commun, le vélo, la marche ou le covoiturage.

Des eaux usées se déversent dans la rivière Bow

Par ailleurs, une usine de traitement des eaux usées connaît toujours des problèmes.

L'usine Bonnybrook a été inondée et a déversé des eaux non traitées dans la rivière Bow au cours des derniers jours. Les municipalités en aval ont été avisées.

L'usine ne répond toujours pas aux normes provinciales, mais travaille avec Environnement Alberta pour corriger la situation. Le maire Nenshi affirme que les deux autres usines de la ville fonctionnent bien.

22 états d'urgence locale

En date de mardi soir, le gouvernement provincial confirmait que 22 municipalités se trouvaient toujours en état d'urgence.

À Canmore, le conseil municipal se réunit mercredi et une rencontre aura lieu en après-midi pour les résidents touchés par les inondations.

À High River, une municipalité qui a imposé un ordre d'évacuation totale que les résidents de 300 demeures ne respectaient toujours pas mardi, les résidents et les commerçants ne sont toujours pas autorisés à se trouver dans la ville. Les routes 2A et la 498e Avenue sont fermées.

Dans la réserve de la nation Siksika, la rivière Bow est retournée dans son lit, mais il y a encore d'importants volumes d'eau et des fermetures de route. La rivière coule tout de même rapidement et les résidents sont prévenus d'éviter les berges.

Des avis de faire bouillir l'eau sont en vigueur dans le hameau de Veinerville, à Canmore, à Exshaw, la station de ski de Lake Louise, High River, la nation Siksika, le district municipal de Big Horn et le comté de Kananaskis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Incidents et catastrophes naturelles