•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Centres d'emploi offrant des services en français : la poursuite du FFCB est déposée

Un centre francophone en Colombie-Britannique

Un centre francophone en Colombie-Britannique

Radio-Canada

La Fédération des francophones de la Colombie-Britannique (FFCB) a déposé vendredi dernier un recours judiciaire contre le ministère des Ressources humaines et du Développement des compétences et la Commission de l'assurance emploi du Canada.

Le FFCB se plaint de l'érosion des services à l'emploi en français depuis qu'Ottawa a décidé en 2008 de confier les prestations d'assurance emploi à la province, qui les a ensuite déléguées à des fournisseurs de services.

Le gouvernement de la Colombie-Britannique a ensuite informé cinq centres d'aide à l'emploi qui offraient des services en français et dont les bureaux sont à Kelowna, Penticton, Prince George et Vancouver, qu'ils devaient fermer leurs portes en 2011.

La province précisait que leurs coûts d'exploitation étaient trop élevés. La Fédération estime quant à elle que le gouvernement doit garder ces centres ouverts en raison de la Loi sur les langues officielles.

La FFCB a pu entamer cette poursuite grâce à une aide financière du Programme d'appui aux droits linguistiques.

Colombie-Britannique et Yukon

Francophonie