•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Homme barricadé à Gatineau : l'accusé a comparu

Des policiers de Gatineau sont intervenus, vendredi, à une résidence de la rue Lois, dans le secteur de Hull.

Des policiers de Gatineau sont intervenus, vendredi, à une résidence de la rue Lois, dans le secteur de Hull.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le jeune homme de 22 ans qui a créé tout un émoi mercredi après-midi sur la rue Lois, dans le secteur de Hull à Gatineau, a comparu au palais de justice de Gatineau jeudi.

Anthony Parker fait face à plusieurs chefs d'accusations relativement à des événements qui se sont produits du 10 au 26 mai, dont cinq chefs de vol qualifié, une accusation d'utilisation d'un déguisement et une autre d'utilisation d'une imitation d'arme à feu.

Les accusations portant sur l'événement de mercredi seront portées contre M. Parker à une date ultérieure.

Lors de sa comparution, le jeune homme a interpellé le tribunal en indiquant qu'il ne voulait pas avoir d'enquête pour remise en liberté. Il souhaitait conclure une entente avec la Couronne pour une peine de prison. La juge et son avocat n'ont pas tenu compte de son commentaire lors de l'audience.

Il sera de retour devant le tribunal le 25 juin. Il demeure d'ici là incarcéré.

Mercredi, l'accusé s'était barricadé dans un appartement du secteur de Hull lorsque des policiers ont voulu procéder à son arrestation. Le groupe d'intervention de la police de Gatineau et l'unité canine ont été déployés. Plusieurs immeubles, dont un édifice du gouvernement fédéral, avaient été évacués par mesure préventive. Le siège avait duré plus de 7 h.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !