•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'histoire du jazz à Montréal racontée dans un webdocumentaire

Le café St-Michel, dans La Petite-Bourgogne, à Montréal
Le café St-Michel, dans La Petite-Bourgogne, à Montréal

Le jazz et Montréal ont toujours été intimement liés. Un nouveau webdocumentaire raconte cette longue histoire d'amour, de l'émergence du jazz dans le quartier de La Petite-Bourgogne, dans les années 1920, au succès du Festival international de jazz aujourd'hui.

Sous la forme d'une série de 14 capsules vidéo de 4 minutes, le webdocumentaire Jazz Petite-Bourgogne retrace l'histoire du jazz à Montréal. Anecdotes, entrevues, documents d'archives et, bien sûr, musique rythment le récit.

Comme son nom l'indique, on y explore notamment la vie des musiciens importants du quartier de La Petite-Bourgogne, dans le sud-ouest de Montréal. Il a été au cœur de la créativité musicale, des clubs privés et des bars clandestins, des années 1920 à l'âge d'or du jazz dans les années 1940 et 1950. Oscar Peterson, Oliver Jones, Norman Marshall Villeneuve, les frères Sealey, Nelson Symonds, Charlie Biddle et Louis Metcalf ont notamment émergé de sa scène jazz.

Par le biais de portraits de lieux (Café St-Michel, Rockhead's Paradise, Black Bottom) et de virtuoses, on découvre les origines du lien étroit entre les Montréalais et la musique de jazz et, du même coup, les raisons du succès du Festival de jazz.

Une application et un livre numérique

Pour poursuivre l'exploration, une application pour téléphone mobile propose quatre itinéraires pédestres permettant de visiter les lieux mythiques du jazz dans le quartier de La Petite-Bourgogne.

Un livre numérique en huit chapitres sera également mis en vente le 3 juillet prochain.

Musique

Arts