•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Russie interdit la « promotion » homosexuelle

Photo : AFP / VASILY MAXIMOV

Radio-Canada

Les députés russes ont adopté mardi une loi punissant tout acte de « propagande » ou de promotion homosexuelle. Les contrevenants risquent une amende et les sanctions sont encore plus sévères si cette propagande est effectuée sur Internet.

Les étrangers risquent aussi une amende et pourront  être détenus et expulsés.

Le délégué du Kremlin pour les droits de l'homme, Vladimir Loukine, a dit craindre la façon dont sera appliquée la loi.

Entre-temps, devant le siège de la Douma à Moscou, la police russe a interpellé une vingtaine de militants homosexuels qui avaient organisé un kiss in sous les insultes de 200 personnes qui leur ont jeté des oeufs pourris en scandant « La Russie n'est pas Sodome ».

Selon un sondage de l'institut Vtsiom, 88 % des Russes soutiennent l'interdiction de la propagande homosexuelle. Par ailleurs, 54 % des Russes estiment qu'il faut punir l'homosexualité, qui était d'ailleurs considérée comme un crime jusqu'en 1993 et comme une maladie mentale jusqu'en 1999.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

International