•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
L'Assemblée législative à Toronto (archives)

L'Assemblée législative à Toronto (archives)

Photo : Michel Bolduc

Radio-Canada

Le budget 2013 du gouvernement libéral minoritaire a été adopté, mardi, grâce à l'appui du NPD même si les néo-démocrates accusent les libéraux d'avoir tenté de cacher des renseignements au public dans un autre dossier.

Au final, 64 députés libéraux et néo-démocrates ont voté en faveur, tandis que 36 conservateurs ont voté contre. Le vote sur le budget met également fin à la session parlementaire. 

Le député conservateur Vic Fedeli affirme que si le NPD voulait vraiment forcer le gouvernement à être imputable, à la suite de la coûteuse annulation de deux projets de centrales électriques à Mississauga et à Oakville, le parti voterait contre le budget pour renverser les libéraux.

Le NPD répond que le déclenchement d'élections tuerait l'enquête sur le sujet que mène actuellement le comité parlementaire sur la justice.

Scandale

L'annulation des deux projets de centrales au gaz naturel, respectivement durant et avant la dernière campagne électorale en 2011, aura coûté au moins 585 millions de dollars aux contribuables, soit plus de deux fois ce qu'avaient promis les libéraux.

De son côté, la Police provinciale fait enquête après que deux hauts fonctionnaires eurent effacé leurs courriels portant sur la décision controversée.

Le gouvernement libéral avait utilisé le bâillon pour limiter la durée des débats sur le budget et s'assurer qu'il soit adopté avant la relâche estivale. Un vote final de troisième lecture aura lieu mardi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario

Politique provinciale