•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Doit-on interdire les cigarettes électroniques et aromatisées?

Cigarette
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Société canadienne du cancer demande que les cigarettes électroniques et aromatisées soient interdites aux moins de 18 ans parce qu'elles inciteraient de plus en plus de jeunes à fumer.

L'organisme souhaite que ces produits aient le même traitement que ceux du tabac et qu'ils deviennent moins attrayants, particulièrement pour les jeunes.

Les cigarettes électroniques sont interdites au Canada, mais depuis quelques mois, des vaporisateurs sans nicotine ont fait leur apparition dans les dépanneurs. Cet autre type de cigarette électronique est permis aux mineurs.

Toutefois, Santé Canada déconseille la consommation de cigarettes électroniques, car la qualité et l'efficacité de ce produit n'ont pas encore été prouvées.

Le responsable régional de la lutte contre le tabac à l'Agence de la santé et des services sociaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean, André Marchand, désapprouve aussi la vente libre de ces cigarettes. « Il faut penser que des jeunes peuvent être intéressés par ce produit qui a des saveurs à l'intérieur et ça peut entraîner une habitude de vouloir commencer à fumer d'autres cigarettes éventuellement et qui auraient à ce moment-là du tabac à l'intérieur », dit-il.

Ce ne sont pas tous les dépanneurs qui vendent ce type de cigarettes aux mineurs. La chaîne Couche-Tard, par exemple, a décidé de les interdire aux moins de 18 ans.

Le reportage de Mélissa Savoie-Soulières

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !