•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le drapeau de la fierté gaie flotte à la base militaire d'Edmonton

Le reportage de Sylvain Bascaron

Pour la première fois dans l'histoire des Forces canadiennes, le drapeau de la fierté gaie a été hissé dans une base militaire du pays, celle d'Edmonton.

Une cérémonie a eu lieu à la base militaire vendredi matin pour souligner le début de la semaine de la fierté gaie dans la capitale albertaine.

L'adjudant-maître John McDougall, qui avait réclamé de la tenue d'un tel événement il y a quelques semaines, affirme avoir été agréablement surpris de la rapidité avec laquelle sa demande a été acceptée.

M. McDougall ajoute que les temps ont changé depuis qu'il s'est enrôlé en tant que soldat, il y a 23 ans.

C'est un énorme revirement comparé à ce que c'était avant. Lorsque j'ai joint l'armée, je n'ai même jamais considéré dire à quelqu'un que j'étais gai. Ce n'était simplement pas macho.

John McDougall, adjudant-maître

« D'être au stade où c'est non seulement reconnu, accepté et toléré, mais que le commandant d'une des plus grandes bases du Canada veuille aussi que le drapeau soit hissé, c'est une sensation formidable », explique M. McDougall.

L'adjudant-maître John McDougall s'exprime lors de la levée du drapeau de la fierté gaie à la base des Forces canadiennes à Edmonton, le 7 juin 2013.L'adjudant-maître John McDougall indique qu'il s'attendait à un refus lorsqu'il a proposé aux Forces canadiennes de hisser le drapeau de la fierté gaie dans une base militaire. Photo : Radio-Canada / Briar Stewart

Jessica MacDonald, porte-parole des Forces canadiennes, soutient qu'il n'y a eu aucune réaction négative concernant cet événement.

La levée du drapeau est un symbole qui montre aux membres de la communauté lesbienne, gaie, bisexuelle et transgenre (LGBT), qu'ils soient civils ou enrôlés, que les Forces canadiennes font la promotion de principes d'inclusion, d'égalité et de dignité.

Jessica MacDonald, porte-parole des Forces canadiennes

Le drapeau de la fierté gaie demeurera hissé jusqu'à la fin des festivités de la semaine de la fierté gaie d'Edmonton, soit jusqu'au 16 juin.

Société