•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cri du coeur lancé pour sauver l'église Saint-James de Compton

Geneviève Proulx

Les anglophones de Compton souhaitent trouver une façon de sauver l'église anglicane Saint-James. Le bâtiment en mauvais état a une grande valeur patrimoniale et un comité de relance cherche du financement pour lui donner une nouvelle vocation. 

L'église Saint-James a été érigée en 1887. « Si on enlève l'église, on enlève le coeur qui bat autour de toute l'histoire qui s'est construite au 19e siècle », soutient la porte-parole du comité sur l'avenir de l'église Saint-James, Michelle Lavoie.

« Ça prend de l'argent. On est seulement 15 familles anglicanes et on ne peut s'en occuper nous autres mêmes », fait valoir le responsable de l'église, Russell Nichols. Un comité de citoyens s'est donné pour mission de les aider.

Un montant a été alloué pour des travaux urgents, mais il faudrait au moins 300 000 $ pour une rénover l'église adéquatement. « Chaque année, le sous-sol s'écrase un petit peu plus. Le solage est fait de pierres. Il faut donc stabiliser le bâtiment et refaire le toit », explique Mme Lavoie. Les rénovations devront respecter le cachet de l'église. « Par exemple, les vitraux devront être sauvegardés. Dans l'architecture du nouveau bâtiment, c'est sûr qu'il faudra retrouver ces vitraux »

Un architecte spécialisé en édifices religieux considère que l'église est réparable.

Plusieurs autres bâtiments religieux font face aux mêmes défis. « L'église Saint-James n'est pas la seule qui est en processus de transformation dans la MRC et partout au Québec. Ce n'est malheureusement pas la première, ni la dernière non plus à se chercher une nouvelle vocation », soutient l'agente de développement culturel à la MRC de Coaticook, Édith Thibodeau.

À Compton, les besoins de locaux sont nombreux et l'église pourrait servir. « Ça pourrait être des salles communautaires, des espaces pour la bibliothèque. L'école a aussi besoin de classes. Donc, il faudra trouver le meilleur endroit pour chacun et l'un d'entre eux pourrait être à l'intérieur de l'église Saint-James », croit Mme Thibodeau.

Église Saint-James à Compton

Estrie

Croyances et religions