•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Congrès de Vision Montréal : Louise Harel obtient un appui de 95 %

La chef de Vision Montréal, Louise Harel, le 1er juin

La chef de Vision Montréal, Louise Harel, le 1er juin

Radio-Canada

Malgré les défections de cette semaine, la chef de Vision Montréal, Louise Harel, a obtenu un appui de 95 % lors d'un vote de confiance, samedi, dans le cadre du congrès de son parti.

Mme Harel est donc officiellement investie comme candidate à la mairie en vue des prochaines élections municipales, en novembre.

« C'est une manifestation très enthousiaste ce matin. Le résultat de 95 %, c'est un élan, un appui, de l'énergie », a affirmé Louise Harel en point de presse après le dévoilement du résultat du vote.

Cette année, son parti fera campagne sous le thème « Rêver ensemble Montréal ».

« Les Montréalais qui se sont fait voler la dernière élection par l'argent sale, par la collusion, qui se sont fait voler des millions par des contrats gonflés, ce qu'ils attendent de nous, ce sont des solutions pour redémarrer Montréal et retrouver la confiance que nous avons en nous-mêmes », a dit Louise Harel devant les militants de son parti, plus tôt samedi.

La mairesse de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles Chantal Rouleau se joint à l'équipe de Denis Coderre.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La mairesse de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles Chantal Rouleau se joint à l'équipe de Denis Coderre.

Vision Montréal comptait sur ce congrès pour prendre un nouvel élan. Le parti n'a plus que 12 élus au conseil municipal depuis la défection de la mairesse de l'arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles, Chantal Rouleau. Celle-ci a quitté Vision Montréal, jeudi, pour appuyer Denis Coderre. Elle a été suivie par deux conseillers d'arrondissement, Suzanne Décarie et Gilles Déziel.

Louise Harel a déploré la décision de Chantal Rouleau, la qualifiant « d'électoraliste ».

Mme Harel n'est cependant pas au bout de ses peines. La responsable de la Culture au comité exécutif, Elaine Ayotte, réfléchit aussi à son avenir. Elle était absente du congrès. Seule élue de Vision Montréal dans l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie, Mme Ayotte dit avoir été sollicitée à la fois par Richard Bergeron et Denis Coderre. Elle affirme qu'elle pourrait aussi se joindre à une autre formation ou ne pas se présenter pour un deuxième mandat aux élections du 3 novembre.

Avec les informations de La Presse canadienne

Grand Montréal

Politique