•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Redevances sur l'exploitation forestière : les représentants attikameks à Québec

Barrage en Haute-Mauricie

Barrage en Haute-Mauricie

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les chefs attikameks de la Haute-Mauricie sont à Québec cet après-midi, pour rencontrer la ministre déléguée aux Affaires autochtones Élizabeth Larouche.

La question des redevances pour l'exploitation forestière sera au cœur des discussions.

L'été dernier, les communautés de Wemotaci, Obedjiwan et Manawan avaient érigé des barrages routiers en Haute-Mauricie. Ils demandaient à obtenir une compensation financière pour l'exploitation des ressources naturelles sur leurs territoires.

Une date-butoir a été fixée au 31 mai pour parvenir à une entente. Le chef du conseil de bande d'Obedjiwan Christian Awashish n'écarte pas la possibilité d'avoir recours à des moyens de pression semblables à ceux de l'été dernier, si aucune entente n'est conclue.

Les chefs attikameks doivent se rencontrer à La Tuque jeudi et vendredi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !