•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Journée de manifestations contre Monsanto et les OGM

Un manifestant brandit un écriteau pour dénoncer l'utilisation des OGM par Monsanto.

Radio-Canada

Des centaines de milliers de militants contre les organismes génétiquement modifiés du géant américain Monsanto ont marché dans quelque 400 villes de la planète, dont Montréal, Québec, Sherbrooke, Moncton, Toronto et Sudbury.

Au pays, les manifestants demandent notamment aux gouvernements d'opter pour un étiquetage obligatoire des OGM, ainsi que de promouvoir et de financer une agriculture plus soucieuse de l'environnement.

« On a tellement insisté sur l’importance du biologique et des produits du terroir, je pense que la base est de permettre aux gens de savoir ce qu’ils mangent », insiste l'agronome Maxime Laplante de l'Union paysanne, qui participe au mouvement contre Monsanto et qui réclame l'étiquetage obligatoire des aliments génétiquement modifiés.

Si on ne veut pas que des multinationales comme Monsanto décident à notre place ce qu'on met dans nos assiettes et ce qu'on plante dans nos champs, il est temps de se mobiliser et de demander à nos élus d'encourager un système alimentaire durable, diversifié et équitable.

Elisabeth Abergel, professeur au département de sociologie de l'UQAM

Pour Sylain Charlebois, spécialiste en agroalimentaire et vice-doyen à la recherche et aux études supérieures de l'Université de Guelph, en Ontario, si le Canada ne suit pas l'exemple européen en matière d'étiquetage, c'est pour des raisons purement économiques.

Bien qu'il ne soit pas contre les OGM, M. Charlebois estime que bien étiqueter les produits alimentaires à l'étalage est néanmoins nécessaire.

Le mot d'ordre pour organiser une série de manifestations simultanées contre Monsanto a été lancé par le biais des réseaux sociaux. La multinationale produit environ 90 % des semences génétiquement modifiées au monde.

L'entreprise spécialisée dans les biotechnologies végétales, basée à Saint-Louis au Missouri, dit respecter le droit des manifestants de faire valoir leur opinion, mais que Monsanto améliore l'agriculture en aidant les agriculteurs à produire plus tout en préservant les ressources telles que l'eau et l'énergie.

Société