•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Santé : deux provinces atlantiques faiblement notées dans une étude

Population
Radio-Canada

L'Île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve-et-Labrador obtiennent la note de « D » dans une étude nationale sur la santé. Il s'agit de la pire note parmi les dix provinces canadiennes.

L'étude du Conference Board du Canada attribue une note globale à chaque province pour le rendement de leur régime de soins de santé.

Les notes sont basées sur le style de vie de la population : taux de tabagisme, d'obésité, consommation d'alcool et activité.

La Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick décrochent pour leur part une note globale de « B ».

La directrice générale de la Fondation des maladies du cœur à l'Île-du-Prince-Édouard, Charlotte Comrie, dit que les comportements individuels n'expliquent pas tout. Elle rappelle que de nombreux facteurs sociaux peuvent contribuer au mauvais état de santé général de la population.

Le Conference Board souligne par ailleurs un manque de services en santé à l'Île-du-Prince-Édouard.

L'an dernier, les autorités médicales insulaires ont déboursé 50 millions de dollars pour que des patients obtiennent des soins à l'extérieur de la province.

Le directeur de Santé Île-du-Prince-Édouard, le docteur Richard Wedge, reconnaît le problème.

Selon lui, les Insulaires doivent avoir un meilleur accès aux soins de santé. Il s'agit, dit-il, d'une de ses grandes priorités.

Le gouvernement provincial doit d'ailleurs présenter une stratégie de santé publique à l'automne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Santé publique

Justice et faits divers