•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le tour de la Gaspésie s'adapte aux nouvelles tendances

Radio-Canada

Nouvelles tendances obligent, le mythique tour de la Gaspésie est appelé à changer.

Pour certains, la Gaspésie, c'est l'autre bout du monde, et avec le prix de l'essence qui monte en flèche, l'appel des horizons lointains diminue.

Pour vendre la destination, l'Association touristique de la Gaspésie doit courtiser de nouveaux marchés.

« On a commencé à travailler beaucoup plus les séjours de courte durée, aux alentours de la Gaspésie, du Nouveau-Brunswick, du Bas-Saint-Laurent et un petit peu plus haut, on est beaucoup plus présent sur ces marchés-là », explique le directeur général de l'organisme, Jean Bouchard.

Entre confort et nature

Les grands espaces gaspésiens continuent à charmer, mais, pour certains, nature doit rimer avec confort.

À CIME Aventures, dans la Baie-des-Chaleurs, le tipi côtoie la chambre douillette branchée sur Internet.

Il y a des gens qui cherchent plus l'authenticité, le poêle à bois dans le tipi, la table de camping à l'extérieur, et puis il y a une autre clientèle, qui veut un peu d'aventure, tout en ayant le confort comme à la maison.

Anne-Sophie Frémont, responsable du marketing de CIME Aventures

Selon Jean Bouchard, ce confort est d'ailleurs de plus en plus recherché par les baby-boomers.

« En termes d'hébergement, les gens sont plus à la recherche des 3 et 4 étoiles. La population est vieillissante », explique le spécialiste en tourisme.

Le hic, c'est que la région offre peu d'hébergement de luxe. Mais la Gaspésie n'est pas dépassée pour autant. Ses paysages d'exception et l'accueil légendaire de ses habitants auront toujours la cote.

D'après un reportage d'Isabelle Larose

Est du Québec

Économie