•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Apprivoiser sa surdité: le défi d'Antoine

Le reportage de Marie-Pier Bouchard

Apprivoiser sa surdité, c'est le défi d'Antoine, un garçon de cinq ans.

Il y a quatre ans, on lui a installé des implants cochléaires. Puisqu'il souffre de surdité sévère, avant cette intervention, pour Antoine c'était le silence total.

Antoine avait sept mois quand ses parents se sont doutés que quelque chose n'allait pas. Les doutes de sa mère, Julie-Maude Brochu, étaient fondés. Antoine n'entendait rien et il ne pouvait que sentir des vibrations depuis sa naissance.

« Même avant d'avoir le diagnostic final j'étais en train d'apprendre les signes à Antoine », indique sa mère.

Après avoir subi deux opérations, Antoine a pu, enfin, entendre quelque chose. Sa nouvelle vie repose sur ses implants.

Ses implants ont permis à Antoine de rattraper son retard. Dans quelques semaines, il aura terminé sa maternelle, comme la plupart des enfants de son âge.

Antoine doit mettre de côté ses implants à certains moments, comme à l'heure du bain ou lorsqu'il va à la piscine. Il replonge, aussi, dans le silence total toutes les nuits.

Mauricie et Centre du Québec

Société