•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Elijah Harper, figure marquante de l'accord du lac Meech, meurt à 64 ans

L'ancien politicien chef crie honoraire Elijah Harper tient, le mardi 20 mars 2008 à Ottawa, une des deux plumes qu'il a tenues  durant les négociations entourant l'accord du lac Meech.

L'ancien politicien chef crie honoraire Elijah Harper tient, le mardi 20 mars 2008 à Ottawa, une des deux plumes qu'il a tenues durant les négociations entourant l'accord du lac Meech.

Photo : La Presse canadienne / Tom Hanson

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'unique député de l'Assemblée législative du Manitoba à s'être opposé à la tenue du vote de ratification de l'accord du lac Meech par la province s'est éteint vendredi matin, vers 4 h 30.

Elijah Harper était un ancien député provincial puis fédéral très respecté chez les Premières Nations. C'est toutefois pour avoir bloqué l'adoption par le Manitoba de l'accord constitutionnel qu'il a acquis une renommée à l'échelle du Canada.

En 1990, plume à la main, il avait exprimé son opposition et celle des Premières Nations au contenu de l'accord en refusant de donner son approbation à l'Assemblée législative manitobaine qui souhaitait mettre fin aux audiences publiques et tenir un vote sur l'entente constitutionnelle.

Le député se demandait pourquoi le Canada tentait de régler la question du Québec avant celle des Premières Nations. Il reprochait aux auteurs du texte de l'accord de négliger l'enchâssement de droits pour les Autochtones.

Elijah Harper est né sur le territoire de la Première Nation Red Sucker Lake, dans le nord-est du Manitoba.

Il avait 64 ans. Ses funérailles auront lieu lundi prochain à la chapelle autochtone de Winnipeg.

Plume à la main, le député Elijah Harper exprime devant l'Assemblée législative du Manitoba son opposition à la ratification de l'accord du lac Meech par la province, en 1990.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Plume à la main, le député Elijah Harper exprime devant l'Assemblée législative du Manitoba son opposition à la ratification de l'accord du lac Meech par la province, en 1990.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !